Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités

S'abonner à flux Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 7 heures 38 min

Congrès International de l’Association Italienne d’Histoire Urbaine – “La città globale”. La condizione urbana come fenomeno pervasivo” – Bologne (Italie) – 11 au 14 septembre 2019

Jeudi 18 juil 2019
Interventions membres ACS/AUSser

URBANO/RURALE: IDENTIFICAZIONI, CONTAMINAZIONI, POLITICHE, EREDITÀ CULTURALI

Sessione : Forme, processi e immaginari del continuum urbano-rurale in Europa e nel bacino del mediterraneo / coordinatori della sessione: Marco Assennato, École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais / UMR AUSser-ACS et Federico Ferrari, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes / UMR AUSser-ACS

(15 minuti di intervento + 5 minuti di discussione per ciascuno)

11.30: OLIVIER GAUDIN : École de la nature et du paysage (INSA-Centre Val de Loire), Blois, Francia

Marseille entre lointain et proche : de la ville-campagne aux banlieues fragmentées / Marsiglia tra lontano e vicino: dalla città di campagna alla periferia frammentata

11.50: EMMA FILIPPONI : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Malaquais / UMR AUSser-ACS

Le linee d’acqua. La rete idrica padovana tra XVIII e XIX secolo: la campagna come spazio semi-urbano tra le città. / Water lines. Paduan hydraulic network between XVIII and XIX century: countryside as a semi-urban area between cities.

12.10: CHIARA INGROSSO : Università della Campania “Luigi Vanvitelli”

Tra urbano e rurale. Nuove tecnologie e neo-vernacolare / Between urban and rural. New technologies and neo-vernacular

12.30: ALESSANDRO BENETTI : Université Rennes 2 – Politecnico di Milano

Abitare, 1973: uno stato dell’arte sulle trasformazioni dei paesaggi costieri italiani / Abitare, 1973: a state-of-the-art survey on the transformations of Italian coastal landscapes

12.50: ANTONIO DI CAMPLI, ALESSANDRO GABBIANELLI : Politecnico di Torino – Dipartimento Interateneo di Scienze, Progetto e Politiche del Territorio

Interfacce urbano-rurali nella città medio-adriatica / Urban-rural interfaces in the Middle-Adriatic city

Pascal Fort

More Posts - Website

Séminaire des doctorants en résidence : intervention de Paul Bouet – Centre canadien d’architecture (CCA) (Montréal) – 22 juillet 2019

Jeudi 18 juil 2019
Intervention de Paul Bouet (OCS/AUSser)

Titre de l’intervention : « “America’s First Trombe Wall”: The Kelbaugh House (1974-1975) and the New Environmental Agenda of Solar Technologies »

Abstract: In 1984, ten years after its construction, the Kelbaugh House was described as the most publicized solar house in the US. By appearing in international architectural journals along with local and national newspapers, this project and the story of its designer came to embody architecture’s promises of an alternative future, in the wake of the 1973 oil crisis and the rise of environmental concerns. But it also marked a profound shift in regards to the geographies and the goals previously assigned to solar technologies: prior to its importation into the US, the solar heating device implemented in the Kelbaugh House had been developed in the context of late colonization and postwar modernization, between France and North Africa. 

Paul Bouet fera cette présentation de son travail en cours dans le cadre de sa résidence de recherche au CCA.
Elle aura lieu le 22 juillet 2019 au Centre canadien d’architecture (CCA) (Montréal).

Pascal Fort

More Posts - Website

« Rues de demain », l’Université d’été du génie urbain 2019 – École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) – 17 au 19 septembre 2019

Mardi 16 juil 2019
Université d’été du génie urbain 2019 de l’EIVP

L’École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) a retenu « Rues de demain » comme thème de sa prochaine université d’été qui se tiendra les 17, 18 et 19 septembre 2019, en partenariat avec l’Ifsttar, l’École des Ponts ParisTech et le Forum Métropolitain du Grand Paris.

Programme complet et inscription

dont participation de Eric Alonzo (OCS/AUSser) le 17 septembre 2019 à 9h30 : En attendant l’automobile, penser la rue à l’aune du flux mécanique (fin XIXe -début XXe siècle).

Lieu : École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), 80 rue Rébeval, 75019 Paris
Date : 17 au 19 septembre 2019

Extrait du site : Nous traversons une période de changements qui vont avoir de nombreux impacts sur les territoires habités et leurs espaces publics. Les défis à relever pour faire face au changement climatique impactent transversalement l’ensemble des disciplines mobilisées pour la transformation et l’adaptation des établissements humains. Dans le même temps, les nano-sciences et la révolution numérique modifient mondialement nos comportements alors que les transformations des modes de vie, d’éducation, de travail ou de consommation dessinent les contours d’une nouvelle civilisation urbaine.

Alors que la révolution des mobilités sonne à nos portes, que les plates formes, les informations en temps réel et le e. commerce façonnent notre quotidien, que les mixités d’usages et de fonctions revitalisent la cité, et que le besoin de nature retisse des liens avec l’urbain, comment imaginer les rues de nos villes demain ? La rue, lieu et dispositif urbain privilégié, est depuis toujours l’emblème de l’urbanité occidentale. Théâtre et fidèle miroir de la vie citadine, squelette des organisations urbaines, les rues gardent en elles cette capacité de raconter un lieu, une époque, un système social. Le temps des villes à son propre rythme, celui d’un long processus de décomposition- recomposition, mais « l’homme », éternel piéton de la cité en restera toujours la cellule souche.

Que sera le nouveau paradigme de la rue dans le contexte de l’ère électro télématique (Françoise Choay) ? Que seront les rues de demain ?

C’est à ce questionnement aux multiples entrées que souhaite contribuer l’Université 2019 de l’EIVP, en croisant les approches, qu’elles soient technologiques, sociologiques, économiques, environnementales, sans oublier les utopies propres a toute période de transition . Le territoire parisien, laboratoire permanent de recherches et d’innovations sera, comme pour chaque cession de ces universités, mis à contribution.

Pascal Fort

More Posts - Website

ICAS 11 : The 11th International Convention of Asia Scholars – Leiden (The Netherlands) – 15-19 July 2019

Mardi 16 juil 2019

Website : ICAS 11

Abstract:

The 11th International Convention of Asia Scholars (ICAS) is the most inclusive international gathering in the field of Asian Studies. ICAS attracts participants from over 75 countries to engage in global dialogues on Asia that transcend boundaries between academic disciplines and geographic areas. The meeting place for the eleventh edition of ICAS is Leiden, the Netherlands. The historic city of Leiden is home to one of the oldest universities, Leiden University, and several of the most renowned Asia research centers. Leiden University will be the main host of ICAS 11, partnering with the city, research institutions and museums, who share equally rich Asian and global connections.

Events will include: panels and roundtable discussions, keynote speeches, craft exhibitions, a film and documentary festival and the second Asian Studies Book Fair. With all these activities ICAS is contributing to the decentering of Asian Studies by including more ‘Asian voices’ while successfully convening a global space in which Asia scholars and social and cultural actors from the whole world can directly interact. Participate at ICAS 11 and enjoy the multitude of networking opportunities, possibilities to share your research and to meet with publishers.

Presentation(s) : Adele Esposito (IPRAUS/AUSser) Presentation(s): Pijika PumKetkao (IPRAUS/AUSser, ENSA Paris-Belleville) Presentation(s): Fang-Yu Hu (IPRAUS/AUSser, ENSA Paris-Belleville) Presentation(s): Clément Musil (IPRAUS/AUSser) Pascal Fort

More Posts - Website

Ecoutez la Journée d’études internationale : “Patrimoine ferroviaire, regards croisés : connaissances, politiques”

Vendredi 05 juil 2019
Le 31 mai dernier, la troisième séance du séminaire de l’axe de recherche « Gares et urbanisation métropolitaine, entre histoire, mémoire et projet », initié par Karen Bowie (AHTTEP/AUSser) dans le cadre programme scientifique 2018-2023 de Rails & histoire, s’est tenue à l’École nationale d’architecture de Paris-Belleville.

Ecoutez les séminaires : Patrimoine ferroviaire, regards croisés : connaissances, politiques

Extrait du site de rails et histoire : Cette journée d’études internationale a proposé aux nombreux auditeurs présents des regards croisés sur le patrimoine ferroviaire sud-américain, européen et algérien grâce aux interventions d’un panel de chercheurs brésiliens, italiens, espagnols, britanniques et français.

La matinée, consacrée aux « Pratiques et aux connaissances en circulation », a tout d’abord permis d’écouter l’exposé d’Eduardo Romero de Oliveira, professeur à l’université de São Paulo, sur le Railway Memorial project, qui regroupe des chercheurs latino-américains et espagnols autour d’un bilan critique de la mémoire historique et le patrimoine des chemins de fer du Brésil. Véronique Veston, responsable expertise patrimoniale pour la Direction de l’Architecture et de l’Urbanisme d’AREP, a ensuite présenté les modes d’intervention sur le patrimoine ferroviaire en s’appuyant sur les exemples des gares Centrale de Rio de Janeiro et Barra Funda à São Paulo.

Les deux interventions qui ont suivi ont porté sur le cas du patrimoine ferroviaire italien. Consuelo Isabel Astrella, docteure en architecture de l’université Federico II de Naples, a adopté une perspective comparatiste entre les cas italien et britannique alors qu’Andrea Pane, professeur en conservation architecturale a présenté le classement et la protection d’une ligne de chemin de fer historique et touristique, celle d’Avellino à Rocchetta.

Au cours de l’après-midi, intitulée « Patrimoine ferroviaire, de la compréhension à la valorisation » Jose Luis Lalana Soto et Luis Santos y Ganges, tous deux anciens cheminots et professeurs d’urbanisme et d’aménagement du territoire à l’École Technique Supérieure d’Architecture de Valladolid, ont, d’une part, envisagé le chemin de fer à travers ses espaces fonctionnels et techniques et d’autre part, les projets urbains qui englobent de vastes installations ferroviaires, en particulier des ateliers.

Séverine Tillequin et Stéphane Dos Santos Silva, représentants de l’association Sauvegarde Petite Ceinture, sont revenus sur l’histoire, le patrimoine et les débats autour de cette ligne ferroviaire entourant Paris, notamment la rénovation de certaines gares, qui deviennent aujourd’hui des lieux culturels, les promenades créées sur certaines parties de la petite ceinture ainsi que sur les actions menées par l’association.

Noureddine Benaissa Chérif, doctorant à l’École Nationale supérieure d’architecture de Paris – La Villette et à l’université de Paris 1, a présenté ses travaux en cours, qui portent sur l’histoire du chemin de fer en Algérie et sur le patrimoine des gares, en particulier celle d’Alger envisagée comme cas d’étude.

Paul Smith a conclu cette riche et passionnante journée par un exposé sur le patrimoine ferroviaire en Angleterre, en insistant notamment sur les différences juridiques en matière de protection de ce patrimoine des deux côtés de la Manche et sur l’importance des chemins de fer touristiques anglais.

Les nombreuses pistes et éléments de réflexion suscités par les différentes interventions ont été synthétisés par Karen Bowie. De quel patrimoine parle-t-on : le patrimoine monumental, architectural, celui des systèmes techniques ? Les opérations d’urbanisme parfois détruisent ce patrimoine ou permettent de le conserver, de le réhabiliter, de le reconvertir. Elle appelle enfin de ses vœux le développement des connaissances historiques qui permettent une évaluation patrimoniale dans le cadre de décisions d’aménagement.

Pascal Fort

More Posts - Website

Journée d’études “Rail Station Megaprojects. U.S. and France Cross-Reading / Les gares dans les grands projets d’aménagement. Regards croisés franco-étatsuniens” – AREP (Paris) – 10 juillet 2019

Mercredi 03 juil 2019

Programme_Séminaire_AREP_100719

Lieu : AREP, 16 avenue d’Ivry, Paris
Date : mercredi 10 juillet 2019

Accès libre uniquement sur inscription : envoyez un mail avec vos nom et prénom à l’adresse : arepdesignlab@arep.fr

Programme

9h-9h30 – ACCUEIL CAFE

9h30-10h00 – OUVERTURE : PRESENTATION DE LA COLLABORATION FRANCO-AMERICAINE

10h00-12h30 – PREMIERE PARTIE : INFRASTRUCTURES FERROVIAIRES, REGIONS METROPOLITAINES ET GRANDS PROJETS
Animation : Caroline GALLEZ (IFSTTAR-LVMT)
Infrastructures et grands projets : perspectives historiques
Nathalie ROSEAU (ENPC-LATTS) – Le cas du Grand Paris
Karen BOWIE
(ENSA Paris-la-Villette -AHTTEP) – Le cas du Grand Washington
Discussion et débats

Infrastructures ferroviaires et régions métropolitaines : quelles relations ?
Julie PERRIN (Université Paris-Est-LVMT) – Les gares d’interconnexion TGV franciliennes sont-elles (encore) périphériques ? Le cas de Chessy-Marne-la-Vallée
Matthieu SCHORUNG (Université Paris-Est-LVMT) – Grande vitesse ferroviaire aux États-Unis : la question des pôles
d’échanges intermodaux
Éric EIDLIN (Ville de San Jose, Californie), Nicole Soultanov (SPUR, Californie) – Un Grand Bay Area ? Défis et opportunités pour les transports en commun dans la Baie de San Francisco
Discussion et débats

12h30-14h00 – REPAS LIBRE

14h00-16h30 – DEUXIEME PARTIE : LES GARES, NOEUDS DE RESEAU ET LIEUX URBAINS
Animation : Etienne RIOT (AREP)

Clément MARIOTTE (APUR) – L’APUR et l’observatoire des gares du Grand Paris
Élise AVIDE (KISIO) – Les gares du quotidien en Ile-de-France
Nils LE BOT (AREP-Toulouse2 – Postdam-TESC) – Système gare et politiques de mobilité : perspectives franco-allemandes
Discussion et débats

Regards sur les recherches en cours
Thomas MORONI (Université Paris-Est, AREP) – Mesurer les flux en gare
Pauline DETAVERNIER (Université Paris-Est, AREP) – Le marcheur et la gare
Alexia CAMUS (AREP) – Les ambiances architecturales de l’attente en gare
Hypercube AREP – La recherche en sciences de l’ingénieur au service des gares
Discussion et débats

16h30-17h30 – SYNTHESE ET PERSPECTIVES
Par Éric Eidlin (Ville de San Jose), Étienne RIOT (AREP) et Nicole SOULTANOV (SPUR)

Pascal Fort

More Posts - Website

Projet collectif de l’équipe ACS (ENSA Paris-Malaquais) : “1989, hors-champ de l’architecture officielle” : calendrier 2019/2020

Vendredi 28 juin 2019
Accédez à la présentation du projet : 1989, hors-champ de l’architecture officielle

Le Laboratoire ACS de l’Ensa Paris-Malaquais a lancé un programme de recherche –1989, hors-champ de l’architecture officielle – centré, dans un premier temps, sur le travail de ses propres membres, pour se déployer ensuite auprès de l’ensemble de la communauté scientifique, nationale et internationale. Le projet s’organise autour d’une date fédératrice – 1989 – et d’un point de vue. Il comprend plusieurs phases et diverses productions : des séminaires internes et des journées d’étude d’invités (composants des premières publications), des voyages d’étude, un premier ouvrage de référence, une exposition et l’organisation d’un colloque international avec ses actes publiés (voir calendrier prévisionnel).

17 membres permanents du Laboratoire ACS, 10 associés, 1 post-doctorant et 9 doctorants se sont organisés en cinq groupes ou « axes » thématiques, dont les propos se croisent.

Animé par un(e) référent(e), chaque sous- groupe organise, sur la base d’avancement de ses travaux, une part du projet collégial (séminaires, invitations de chercheurs extérieurs, journées d’étude).

Calendrier prévisionnel

11 Juillet 2019 : Cinquième séance de séminaire

Septembre 2019 : Voyage d’étude à Beyrouth

Novembre 2019 : Journée d’étude – Le Mur, matérialité architecturale et dimension politique (programme et calendrier en cours de définition)

Décembre 2019 : Appel colloque international et appel à contribution (call for papers) ; Rendu article pour publication d’un ouvrage collectif (volume 1) ; Publication de l’ouvrage collectif « Bucarest 1989 », dir. Marie Menant, Philippe Simon ; Publication de l’ouvrage collectif « Liban 1989 », dir. Stéphanie Dadour

2020
Février 2020 : Publication de l’ouvrage collectif du laboratoire sur le projet « 1989, hors champ de l’architecture officielle » (publication préalable au colloque international) ; Publication de l’ouvrage collectif « Entre Rome et Las Vegas : la France des années 1980 et la condition postmoderne », dir. Federico Ferrari.

Avril 2020 : Exposition « Le mur, matérialité architecturale et dimension politique ».

Octobre 2020 : Colloque international

Décembre 2020 : Edition des actes du colloque international

Pascal Fort

More Posts - Website

IMM Chair Working Seminar : “Mobility & Ecosystems” – ENSA Strasbourg – 27 juin 2019

Jeudi 27 juin 2019

Scientific directors: Prof. Jian ZHUO, Tongji Universty, IMM Chair, Ass. Prof. Frédéric ROSSANO, ENSA Strasbourg, AMUP Director, Prof. Cristiana MAZZONI, ENSA Paris-Belleville, UMR AUSSER Director, IMM Chair Expert Committee

Lieu : ENSAS – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg, 6-8 Bd. du Président Wilson, Strasbourg, France
Date : 27 juin 2019

Programme

16h00-16h10 : Welcome Address & Opening speeches
Seminar directors
16h10-16h20 : Prof. Cristiana MAZZONI, ENSA Paris-Belleville, UMR AUSSER Director, IMM Chair Expert Committee
16h20-16h40 : Prof. Jian ZHUO, CAUP-Tongji Universty, IMM Chair
16h40-17h00 : Ing. Olivier COLOMBAT, ARTELIA, Deputy Director – Mobility and Infrastructure Department
17h00-17h15 : Dr. Isabelle COMBROUX, Université de Strasbourg, LIVE Laboratory
17h20-17h30 : Ass. Prof. Frédéric ROSSANO, ENSA Strasbourg, AMUP Director
17h30-18h00 Round table
Chairs: Prof. Cristiana MAZZONI, Prof. ENSA Paris-Belleville, UMR AUSSER Director, IMM Chair Expert, Ass. Prof. Andreea GRIGOROVSCHI, Ass. Prof. ENSA Strasbourg, IMM Chair Sc. Coordinator Committee

Invited participants: Ing. Olivier COLOMBAT, ARTELIA Deputy Director – Mobility and Infrastructure Department; Jian ZHUO, Prof. CAUP-Tongji Universty, IMM Chair ; Frédéric ROSSANO, Ass. Prof. ENSA Strasbourg, AMUP, Director, Dr. Isabelle COMBROUX, Université de Strasbourg, LIVE Laboratory

Pascal Fort

More Posts - Website

Doctoral Seminar Research program Villard De Honnecourt – ENSA Paris-Belleville – 24 et 25 juin 2019

Lundi 17 juin 2019

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle des enseignants, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris
Date : 24 et 25 juin 2019

Programme :

Monday 24th of June

10h – 10h15 : breakfast welcome
10h15 – 10h45 : presentation

Presentations :

11h – 11h30 : Gianluca Croce        

11h30 – 12h : Egidio Cutillo              
12h – 12h30 :  Mariacristina D’Oria              
12h30 – 13 h : Valentina Rodani     

13h – 14h30 : lunch
14h30 – 15 h : Taufan Ter Weel (Delft)

15h – 15h30 :  Matteo Vianello

15h30 – 16h : Renzo Sgolacchia

16h30 – 17h : Giulia Buffoli Matteo Vianello

Tuesday 25th of June

10h – 10h15 : breakfast welcome

Presentations :

10h30 – 11h : Fabienne Louyot

11h – 11h30 : Camila Burgos

11h30 – 13h : Individual discussion about research project, tutoring team, trips abroad, and co-tutorship

13h – 14h30 : lunch

14h30 – 17h : Visit of a transitional urban planning site on SNCF ground : La Cité Fertile (Pantin) : https://www.sncf.com/fr/reseau-expertises/activites-immobilieres/sncf-immobilier/cite-fertile-pantin-reinvente-la-ville

 

Pascal Fort

More Posts - Website

Sixième séance du Séminaire IGP de l’année 2018/2019 : “La limite de Paris. De la Zone et ses archives à la révision du périphérique” – ENSA Paris-Belleville – 20 juin 2019

Jeudi 06 juin 2019

Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » (Labex Futurs Urbains, UPE), organisé en collaboration avec le Programme Archival City (I Site Future)

Coordination scientifique : André Lortie et Loïc Vadelorge

Accédez à l’annonce sur le site : Sixième séance du Séminaire IGP

Lieu : Ecole nationale supérieure d’architecture Paris Belleville, Amphi Central, 60, Boulevard de La Villette, 75019 Paris

Date : 20 juin 2019, 10h-18h30

Présentation par les organisateurs : Cette séance du Séminaire scientifique « Inventer le Grand Paris » sera composée de deux tables rondes. Elle sera précédée d’une conférence de Maria Castrillo Romon de l’Université de Valladolid, dans le cadre du travail en cours sur l’histoire croisée des métropoles.

Dans le cadre du projet de recherche Archival city, piloté par Vincent Lemire (Upem, ACP), le Grand Paris constitue un terrain d’observation privilégié des liens entre histoire et archives d’une part et entre usages de l’histoire et aménagement urbain d’autre part. Si l’idée même d’un guide ou d’un portail des sources archivistiques et documentaires de l’histoire du Grand Paris semble utopique, les centres d’archives et de documentation sont depuis longtemps bien identifiés et fréquentés par les chercheurs. Il n’en reste pas moins que les liaisons entre les fonds référencés par les archivistes et les corpus utilisés par les chercheurs ne coïncident pas toujours. Beaucoup de recherches utilisent ainsi des chemins de traverse ou des voies obliques pour approcher les grands objets de l’histoire du Grand Paris : schémas d’aménagement, grands équipements régionaux, grands programmes de logement ou d’urbanisme, etc. Par ailleurs, les institutions qui produisent les fonds classiques de l’histoire du Grand Paris (Préfecture de la Seine, District de la région parisienne, Secrétariat général des villes nouvelles, établissements publics d’aménagement des grandes opérations, etc.) ne sont généralement connus que dans les grandes lignes et non dans le détail du fonctionnement de leurs services d’études, de programmation, de gestion.

Programme :

10h00 : Accueil

10h30-12h00 : Conférence de Maria Castrillo Romon, professeure d’urbanisme et d’aménagement du
territoire, Universidad de Valladolid (España) : Regards croisés sur les métropoles : les métropoles du monde sous le regard d’Ildefonso Cerdá ?
Présentée et animée par Laurent Coudroy de Lille et Loïc Vadelorge
Discussion

12h30-13h30 : Buffet déjeunatoire

Séminaire « La limite de Paris : de la Zone et ses archives à la révision du périphérique »
14h00-16h30 : Table Ronde
Archiver la ville informelle : la Zone de Paris en perspective / Organisée et modérée par : Loïc Vadelorge

16h30-18h30 : Table Ronde
Repenser la limite de Paris : quel rôle pour la connaissance historique ? / Organisée et modérée par : André Lortie

Pascal Fort

More Posts - Website

Colloque international “Récits de ville. Usages de l’histoire et changement urbain” – Ivry-Sur-Seine – 6 et 7 juin 2019

Mardi 04 juin 2019

Organisation : Groupe Transversal “Usages de l’histoire et devenirs urbains” du LABEX Futurs Urbains et l’Instituto Universitario de Urbanística, Universidad de Vallodolid (España)

avec le soutien de la Ville d’Ivry-sur-Seine, Département du Val-de-Marne, PUCA, Laboratoire ACP, CHS du XXe siècle, IPRAUS, CHREC, LABEX Futurs Urbains et DynamiTe

Comité d’organisation : Emmanuel Bellanger (CNRS, CHS), Florence Bourillon (UPEC, CRHEC), María Castrillo Romón (IUU, UVa), Laurent Coudroy de Lille (EUP, Lab’URBA), Corinne Jaquand (IPRAUS/AUSser, ENSA Paris-Belleville), Víctor Pérez Eguíluz (IUU, UVa), Javier Pérez Gil (IUU, UVa), Luis Santos Ganges (IUU, UVa), Loïc Vadelorge (UPEM, ACP)

dont intervention de Federico Ferrari (ENSAPM, ACS/AUSser 3329) : “Milano 2. La « figure » dans la construction d’un récit populiste”

Programme Recits de VilleTélécharger

Présentation par les organisateurs : Trois grandes entrées thématiques structurent ce colloque sur les récits de ville et leurs usages : la production et la transmission des récits mémoriels, consensuels et fédérateurs ; les récits de ville, sources et témoignages des conflits, des volontés d’effacement et d’occultation ; les récits de ville faire valoir d’enjeux et de formes d’appropriation et de captation du changement urbain, social, politique et économique Qu’il soit produit dans le cadre d’une commande publique liée au pouvoir de bâtir ou en dehors de tout cadre institutionnel, le récit de ville vise en effet à identifier des repères, des hauts-lieux, des acteurs, des politiques qui déterminent un devenir social. L’hypothèse de départ de ce colloque associait les récits de ville à une forme de « narratologie » et de représentations, tournée ou orientée vers la production urbaine. Tous les récits de ville fabriquent de l’imaginaire bâtisseur, politique et social. Les appels insistants à la constitution d’un « récit métropolitain » témoignent aujourd’hui, en France comme à l’international, de cet enjeu ou de cette injonction à produire des récits fédérateurs de légitimation. Aussi, la question des usages politiques et sociaux des récits de ville sera-t-elle au cœur des analyses et débats de ce colloque. Les communications mettront en perspective et discuteront de la manière dont des individus, des collectifs d’habitants et des acteurs privés et publics s’approprient le passé et le reconfigurent pour mieux se reconnaître dans la ville, peser sur sa production, la contrôler et la gouverner. Au-delà des questions épistémologiques et des usages des sources qui irrigueront les réflexions, c’est le rapport des sociétés urbaines avec le passé, l’héritage patrimonial et la mémoire collective des villes qui sera interrogé. La variété des approches disciplinaires et leur croisement offriront certainement un éclairage nouveau sur la fabrique des identités de ville en lien avec l’histoire de leur peuplement, des savoirs urbains, des transformations des tissus économiques, des politiques publiques et des institutions qui les portent.

Pascal Fort

More Posts - Website

Séminaire “Les écoles dans leur territoire” – Versailles – 13-14 juin 2019

Mercredi 29 mai 2019
Séminaire du réseau « Ville, Territoire, Paysage » intitulé « Les écoles dans leur territoire » Programme_VTP3Télécharger

dont intervention de Florence Lipsky (OCS/AUSser) et Philippe Potié (ENSA Versailles) : Les Grands
Ateliers de l’Isle d’Abeau : du désert au milieu éducatif.

Ce séminaire est organisé à Versailles par l’Ecole nationale supérieure de Paysage et l’Ecole nationale supérieure d’architecture et leur laboratoire respectif (LéaV à l’ENSA-V et LAREP à l’ENSP), avec le soutien de la Drac Île-de-France.

Il est ouvert largement mais l’inscription est préférable avant le 7 juin 2019 afin de vous accueillir au mieux ; tous les détails pour vous inscrire sur le site Topia.

Tout en conservant l’optique des deux premiers séminaires de permettre un retour et des échanges sur la pédagogie sur les Villes, Territoires et Paysages, il s’articule entre séances de terrain et échanges en séances plénières. Les sites des deux écoles accueilleront ce 3e séminaire, permettant également de découvrir les expositions de la Biennale d’architecture et du paysage. 

Pascal Fort

More Posts - Website

Journée d’étude “Travail, genre et images : les archives revisitées” – BNF (Paris) – 3 juin 2019

Mercredi 29 mai 2019

Journée d’étude à l’occasion de la parution du numéro double 6/7 de la revue Image du travail/Travail des images : « Femmes au travail : quelles archives visuelles ? », organisée par Marianne Cailloux, Alain Carou, Jean-Paul Géhin, Françoise F. Laot, Anne Monjaret.

dont participation de Laetitia Overney (IPRAUS/AUSser) à la table ronde à 15h “Questionnement sur les corpus travaillés dans les articles du dossier : en quoi et comment des images peuvent-elles advenir archives visuelles documentant sur le genre au travail ?”

Programme ITTI – BNF. 3juin2019Télécharger

Lieu : Bibliothèque nationale de France, Haut de jardin, salle A (Audiovisuel), Quai François Mauriac, 75013 Paris
Date : 3 juin 2019, 9h30-17h30

Pascal Fort

More Posts - Website

Rencontres doctorales en architecture et paysage “Ici par ailleurs” – ENSA Lyon – 11 au 13 septembre 2019

Mercredi 29 mai 2019
5E Rencontres doctorales en architecture et paysages “Ici par ailleurs : l’international en questions”

Lieu : ENSA Lyon, 3 Rue Maurice Audin, 69120 VAULX-EN-VELIN
Date : 11 au 13 septembre 2019

Pascal Fort

More Posts - Website

Appel à articles “Réparer les territoires post-miniers, approches territorialistes, paysagères, architecturales et artistiques”, Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (date limite : 15 novembre 2019)

Mardi 28 mai 2019
“Réparer les territoires post-miniers, approches territorialistes, paysagères, architecturales et artistiques” : Dossier thématique coordonné par Sandra Fiori, Béatrice Mariolle et Daniela Poli. Appel à articles CRAUP 7 Télécharger

Les propositions d’articles complets seront envoyées par mail avant le 15 novembre 2019
au secrétariat de rédaction des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère
secretariat-craup@culture.gouv.fr
Pour plus d’informations, contacter Aude Clavel au 06 10 55 11 36

Nés d’une économie sectorielle destructrice au plan écologique, les territoires de l’après-mine portent les stigmates d’un mode de développement qui n’est plus tenable, mais avec les effets duquel il faut encore composer. Territoires fragilisés, à la fois visibles et invisibles, souvent patrimonialisés, ils offrent des situations contemporaines où l’expérimentation des transitions vers une société post-carbone trouve particulièrement sa pertinence. Figures métonymiques d’un monde à réparer, ils sollicitent les analyses et contributions prospectives de nos disciplines de recherche : paysage, architecture, urbanisme.
L’ambition de ce nouveau dossier des CRAUP est de dresser un tableau international des contributions les plus récentes qui, à l’articulation entre recherche et projet, s’intéressent aux transformations post-minières sous leurs dimensions à la fois spatiales, socio-économiques, écologiques, paysagères, ou encore esthétiques.
Dans le prolongement de travaux menés autour des notions de re-territorialisation (Magnaghi 20032, 20173 ; Poli, 20184), régénération -reclaiming (Berger, 2002), récupération – recovering (Corner, 1999), les questions que nous souhaitons plus précisément mettre à contribution sont : comment réparer des territoires monofonctionnels ? De quelles manières les outils du concepteur, architecte, urbaniste, paysagiste, artiste, y contribuent-ils ?


Pascal Fort

More Posts - Website

Journée d’étude “La place publique, espace politique Usages, appropriations, représentations en France et dans le monde (XVIIIe-XXIe s)” – Université Lumière Lyon 2 – 23 mai 2019

Mardi 28 mai 2019
Journée d’étude “La place publique, espace politique Usages, appropriations, représentations en France et dans le monde (XVIIIe-XXIe s)” organisée par le Laboratoire de Recherches Historiques Rhône-Alpes et l’atelier Images-sons-mémoires Programme place publiqueTélécharger

dont intervention de Joanne Vajda (AHTTEP/AUSser) avec Laurent Baridon, Evelyne Cohen : “De la transformation d’un rond-point à l’aménagement d’une « scène ouverte » : la Place de la République à Paris (2008-2018)”

Présentation par les organisateurs : Cette deuxième journée d’études s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherches interdisciplinaire initié par trois laboratoires le LARHRA (UMR CNRS), le CRIHAM (Université de Poitiers) et l’équipe ISOR (Centre d’Histoire du XIXe siècle Université Paris I). Y participent en particulier et sans exclusive des historiens, des géographes, des architectes, des philosophes. Élément fondamental des politiques d’aménagement et d’urbanisme du XVIIIe siècle à nos jours, les places sont autant des « lieux » où se déroulent des événements politiques et festifs, que des lieux de mémoire ou d’oubli dont témoignent récits, discours et images qui les mettent en scène à travers leur histoire. Elles véhiculent des symboliques et représentent des enjeux pour la démocratie. Les places sont des espaces publics partagés, que l’on s’approprie et que l’on investit pour manifester, contester, célébrer, agir, et que le pouvoir (quel qu’il soit) configure et tente de maîtriser du point de vue spatial, urbain et politique. L’objectif de cette journée est d’examiner à travers différents contextes spatio-
temporels la façon dont ces « lieux » sont traversés et reconfigurés par l’histoire sociale, culturelle et politique du XVIIIe au XXIe siècle.

Pascal Fort

More Posts - Website

Lauréats du Prix de thèse sur la ville 2019

Jeudi 23 mai 2019

Le jury du Prix de thèse sur la ville APERAU / Institut CDC pour la Recherche, Caisse des Dépôts / PUCA, présidé par Françoise POTIER a délibéré le 17 mai 2019 et a désigné parmi les 59 candidats :

– pour le Grand Prix :
Gaspard LION pour sa thèse de doctorat en sociologie “Habiter en camping. Trajectoires de membres des classes populaires dans le logement non ordinaire”, thèse soutenue à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, sous la direction d’Isabelle BACKOUCHE et d’Olivier SCHWARTZ

– pour les Prix Spéciaux :
Annarita LAPENNA pour sa thèse de doctorat en architecture “Le dispositif intermilieux : mode de culture du projet urbain ouvert. Enquête sur des espaces végétalisés à Milan (1953-2016) ”, thèse soutenue à l’Université Paris 8 et au Politecnico di Milano, sous la direction de Chris YOUNÈS et d’Alessandro BALDUCCI

Pierre MAURER pour sa thèse de doctorat en histoire de l’architecture “Architectures et aménagement urbain à Metz (1947-1970). Action municipale : la modernisation d’une ville”, thèse soutenue à l’Université de Lorraine, sous la direction d’Hélène VACHER et d’Anne-Marie CHÂTELET

Les prix seront remis dans le cadre des 21èmes rencontres internationales en urbanisme de l’APERAU, à l’École Nationale d’Administration (Strasbourg), le 19 juin 2019.

Lors du 1er tour avaient été nominés 9 candidats dont :
Fang Yu Hu (IPRAUS/AUSser) pour sa thèse de doctorat en architecture “Évaluation de la forme urbaine face au risque d’inondation. Le cas de Taïpei entre 1895 et 2010”, thèse soutenue à l’Université Paris-Est, sous la direction de Nathalie Lancret et de Gilles Hubert

Pascal Fort

More Posts - Website

Audition en vue de l’obtention du grade de docteur par la validation des acquis d’expérience (VAE) de Pierre-Antoine Gatier : “Intervenir sur les Monuments Historiques, par la confrontation entre l’univers idéologique et culturel de l’édifice et le...

Jeudi 23 mai 2019
Audition en vue de l’obtention du grade de docteur par la validation des acquis d’expérience (VAE) de Pierre-Antoine Gatier, architecte DPLG, architecte-en-chef des monuments historiques.

Accédez à l’annonce : Audition de Pierre-Antoine Gatier

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle 12, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris
Date : 28 mai 2019, 14h30

Référent pour la partie scientifique : Jean Paul Midant, docteur, HDR, maître de conférences, Histoire et Cultures Architecturales, ENSA Paris-Belleville

Référent pour la partie formation : Marcel Pariat, professeur émérite en Sciences de l’Education, Université de Créteil

Jury :
– Micheline Barthout, ancienne vice-présidente Formation, Université Paris-Est, coordinatrice VAE
– Cristiana Mazzoni, docteur, HDR, directrice de l’UMR CNRS AUSser, présidente du jury
– Jean Paul Midant, docteur, HDR, maître de conférences Histoire et Cultures Architecturales
– Dominique Perrault, architecte, professeur d’architecture honoraire, ENAC-EPFL Lausanne, rapporteur
– Philippe Plagneux, docteur, HDR, professeur d’histoire de l’art médiéval, Université de Paris I Sorbonne, rapporteur
– Gilles Ragot, docteur, HDR, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université de Bordeaux-Montaigne, rapporteur

Ce mémoire confronte l’exercice autobiographique d’un Architecte en chef des monuments historiques à sa propre production de projets de restauration d’édifices reconnus comme des édifices remarquables.
Cette auto-histoire commence par l’analyse du temps de la formation fondée sur l’apport d’études en architecture et en histoire de l’art, auxquelles s’agrègent les livres de Michel Foucault à Bruno Zevi. 
La présentation critique de restaurations d’édifices comme une démarche culturelle témoigne d’un engagement pour les « nouveaux patrimoines ». Dans son essai, Pierre-Antoine Gatier, présente ses travaux dans la Maison Hennebique à Bourg-la-Reine, l’immeuble Koh-I-Noor à Paris, les maisons La Roche et Jeanneret à Paris, les maisons pour Henri Frugès à Lège-Cap Ferret, la villa E-1027 à Roquebrune-Cap-Martin, le frigorifique de Saint-Pierre et Miquelon, l’église Saint-Jacques-le Majeur à Montrouge, la villa Médicis à Rome pour sa partie revue par Balthus, et l’imprimerie Mame à Tours. 
Ces travaux font écho à une nouvelle conscience patrimoniale collective, en proposant au travers de projets de restauration d’édifices du 20e siècle, l’amorce d’une méthodologie d’intervention. 

Pascal Fort

More Posts - Website

Workshop 2019 “Mapping Architectural Criticism” – Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne (Rennes) – 13 et 14 juin 2019

Jeudi 23 mai 2019

Organised by EA 1279 Histoire et critique des arts / Université Rennes 2 and Mapping Architectural Criticism Network With the support of Université Bretagne Loire and Université Rennes 2

Programm Workshop_Rennes_June 13-14Télécharger

Hélène Jannière (Université Rennes 2) and Paolo Scrivano (Xi’an Jiaotong-Liverpool University), Scientific Coordinators, Giovanni Leoni (Università di Bologna), Christian Freigang (Freie Universität, Berlin) tbc, Nathalie Boulouch (Université Rennes 2), Réjean Legault (UQAM- Université du Québec à Montréal) tbc, Rute Figueiredo (Postdoc, Université Rennes 2), Alessandro Benetti (PHD candidate, Université Rennes 2 – Politecnico di Milano)

Invited speakers:
Valérie Devillard (Institut Français de Presse, Université Panthéon Assas, EA Carism)
Valéry Didelon (École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, ACS/AUSser)
Antje Kramer-Mallordy (Université Rennes 2 – Archives de la critique d’art

Pascal Fort

More Posts - Website

Séminaire Rails et Histoire : “Patrimoine ferroviaire, regards croisés : connaissances, politiques, pratiques, effets” – ENSA Paris-Belleville – 31 mai 2019

Mardi 21 mai 2019
Journée d’études internationale : “Patrimoine ferroviaire, regards croisés : connaissances, politiques, pratiques, effets” Programme RAILS ET HISTOIRE 31-05-2019 journée d’études internationaleTélécharger

Accédez :

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle des enseignants, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris
Date : 31 mai 2019, à 9h30

3e séance du Séminaire Rails & Histoire / UMR AUSser, avec l’équipe de recherche AHTTEP/AUSser de l’ENSA Paris-La Villette / HESAM Université. Gares et urbanisation métropolitaine, entre histoire, mémoire et projet. Patrimoine ferroviaire et projet urbain en Île-de-France à l’heure du Grand Paris Express

9h30 Accueil et Introduction Karen Bowie ENSA Paris La Villette (AHTTEP/AUSser)

Matinée : Connaissances historiques, politiques patrimoniales.

Séance présidée et animée par Paul Smith, Comité Scientifique Rails & Histoire, Historien

Eduardo Romero de Oliveira, Sao Paulo State University, Brazil : The Railway Memory Project: a long-term project for critical review of the historical memory and heritage of Brazilian railways /Le Railway Memory Project: un projet sur le long cours pour un bilan critique de la mémoire historique et le patrimoine des chemins de fer du Brésil

Consuelo Isabel Astrella, PhD in Architecture, University of Naples Federico II, Department of Architecture : Railway heritage in Italy in comparative perspective : state of the art and open issues/ Le patrimoine ferroviaire en Italie dans une perspective comparative : état de l’art et questions ouvertes

Paul Smith, Comité Scientifique Rails & Histoire, Historien : Some notes on the railway heritage in England / Notes sur le patrimoine ferroviaire en Angleterre

12H30 PAUSE DEJEUNER

14H15 REPRISE

Après-midi : Systèmes internationaux, spécificités locales.

Séance présidée et animée par Nicolas Pierrot, conservateur en chef du patrimoine, Région Île-de-France, direction de la Culture, service Patrimoines et Inventaire

Eduardo Pane, Associate Professor of Architectural Conservation, University of Naples Federico II, Department of Architecture : Le premier chemin de fer protégé en Italie : la ligne Avellino-Rocchetta entre passé et futur

Séverine Tillequin, Stéphane Dos Santos Silva, ASPCRF (Association Sauvegarde Petite Ceinture) : La Petite Ceinture de Paris : Enjeux de sauvegarde et de valorisation

Noureddine Benaissa Chérif, doctorant, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette/Université de Paris 1 : Histoire et patrimoine des grandes gares de l’Algérie Coloniale

Luis Sanchos y Ganges, cheminot, professeur d’urbanisme et d’aménagement du territoire à l’École Technique Supérieure d’Architecture de Valladolid, Espagne : Le patrimoine dans les projets urbains pour des grands espaces des chemins de fer : connaissances, excuses, valorisation.

Jose Luis Lalana Soto, cheminot, professeur d’urbanisme et d’aménagement du territoire à l’École Technique Supérieure d’Architecture de Valladolid, Espagne : Ferrocarril e historia: hacia una comprensión precisa de los espacios funcionales del ferrocarril/ Rail et histoire: vers une compréhension précise des espaces fonctionnels du chemin de fer

DISCUSSION

Pascal Fort

More Posts - Website

Pages