2009-2012

Composition / Construction

Équipe enseignante de 2009 à 2012

Jean-Philippe Garric
Pierre Pinon
Guy Lambert
Estelle Thibault

Les années 2009 à 2012 ont été consacrées à l’exploration du dialogue entre construction et composition. Au delà de la nécessité, pour tout bâtisseur, de prendre en compte la dimension constructive pour assurer la solidité de ses réalisations, le couple composition/ construction joue un rôle central dans la théorie et dans la production de nombreux architectes, depuis l’art des voûtes dans la tradition classique française initiée à la Renaissance par Philibert De l’Orme, jusqu’aux différentes formes de l’expression constructive qu’illustrent, au XXe siècle, des architectes aussi variés qu’Auguste Perret, Louis Kahn ou Richard Rogers. Il est aussi au coeur des analyses d’édifices antiques ou médiévaux proposés par des auteurs fondateurs pour la modernité comme Viollet-le-Duc, Gottfried Semper ou Auguste Choisy.

Mais l’articulation de ces deux notions, composition et construction, est aussi porteuse de débats et donne lieu à de multiples interprétations souvent contradictoires. Notamment parce que l’importance, la valeur symbolique ou le rôle esthétique qu’on accorde à la construction entre potentiellement en conflit avec les autres impératifs classiques du projet architectural qui sont de répondre à sa destination et à son usage et de satisfaire des critères esthétiques. Mais aussi parce que la construction graphique et la construction effective du projet constituent deux systèmes logiques autonomes.

Ce débat aussi ancien que la dissociation entre conception et exécution, prend une nouvelle dimension avec la crise contemporaine des idéologies du progrès et la mise en cause du positivisme technologique et industriel, qui contribuent à renouveler les imaginaires constructifs.