Federico FERRARI

Equipe de rattachement : 
ACS
Statut: 
Maître de conférences associé, ENSA Paris-Malaquais / Université Paris Est
Fichier(s) associé(s) : 

Statut

  • Membre permanent de l’UMR AUSser-ACS / CNRS 3329 / LabEx Futurs Urbains

  • Maître de conférences associé à l’ENSA Paris-Malaquais / Université Paris-Est

  • Champ disciplinaire : Histoire et cultures architecturales, Ville et territoire.  

Titres et formation universitaire

  • Docteur en Urbanisme (dir. Bernardo Secchi) – Ecole doctorale de l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise - IUAV (2010)

  • Architecte HMONP (Architetto di Stato) - Université de Gênes (2005).

  • Diplôme d’architecte (Master 2) - Faculté d’Architecture et Société - Politecnico de Milan (2004)

Thèmes et axes de recherche

  • Théorie du projet, histoire des idées, socio-histoire de l’architecture et de la ville contemporaine.

  • Le territoire et l’architecture à l’époque postmoderne, la mise en récit de l’architecture et de l’urbanisme, les aspects culturels du discours écologique.  

Appartenance à des groupes de recherche

  • Membre du G.R.I.C. (Groupe de recherche sur l’Italie contemporaine) / UMR Géographie-Cités /LabEx Dynamite / Ecole française de Rome - programme quadriennal « Métropoles : crises et mutations dans l'espace euroméditerranéen ».

  • Membre du réseau  Lieu - Logiques, Identités, Espaces, Urbanités ;

  • 2012-2013 : Membre du groupe de recherche « Città e classi medie durante gli anni del boom a  Torino, Milano e Roma » [Ville et classes moyennes pendant les années du boom à Turin, Milan et Rome], avec Politecnico de Turin, Politecnico de Milan, Univerisité La Sapienza de Rome.

Programmes de recherche en cours et passés  

  • axe 4 « Les murs », dans le cadre du projet collectif « 1989, hors champs de l’architecture officielle », UMR AUSser /ACS ;

  • « Projets en suspens - les inachevés, cadrage théorique et stratégies d’intervention », avec UMR Géographie-Cités /LabEx Dynamite / Ecole française de Rome - programme quadriennal « Métropoles : crises et mutations dans l'espace euro-méditerranéen »;

  • 2014-15 : Responsable de la recherche posdoctorale « Paysages réactionnaires. Nostalgie de la nature et ghettos de riches entre France et Italie », programme Fernand Braudel de la Fondation Maison de Sciences de l’Homme (European Union's Seventh Framework Programme - FP7/2007‐2013-MSCA-COFUND – under grant agreement n°245743) au sein du LabEx Dynamite - UMR Géographie-Cités, en collaboration avec les équipes P.A.R.I.S (Pour l’Avancement des Recherches sur l’Intégration Spatiale) et E.H.GO (Épistémologie et Histoire de la GéOgraphie) ;

  • 2013-2014 : Responsable du projet de recherche (programme « Research in Paris » de la ville de Paris) « Populisme esthétique ou de l’image architecturale comme outil politique », Laboratoire Architecture Culture Société – ENSAPM, UMR AUSser n° 3329 ;

  • 2012-2013 : Membre du groupe de recherche « Città e classi medie durante gli anni del boom a Torino, Milano e Roma » [Ville et classes moyennes pendant les années du boom à Turin, Milan et Rome]  Politecnico de Turin - Politecnico de Milan - Univerisité La Sapienza de Rome.

Enseignements en licences

  • 2018-2019 : « Modernismes / modernisations de l’architecture et de la ville, 1889 au présent » (14h C. M., L3), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2018-2019 : « Le rural et l’urbain. Une histoire « profonde » du paysage et du territoire » (30h C. M., 20h TD, L3), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2017-2018 : « Histoire et représentation de l’architecte. Le métier, le projet, les acteurs » (19h C. M., L3), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2015-16, 2016-17 : Atelier de Projet architectural et urbain « travailler avec l’existant » (120h, S3, L2), ENSAP Lille ;

  • 2015-16, 2016-17 : « Histoire des villes » (24h C. M., S3, L2), ENSAP Lille ;

  • 2015-16 : Atelier de projet  (120h, S4, L2), Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon ;

  • 2013-14, 2014-15, 2015-16 : Introduction à l’Histoire et à la Théorie de l’Architecture (26h, L1), ENSA Paris-Malaquais

  • 2014-15 : Histoire et théorie de l’architecture moderne et contemporaine, de la ville et des territoires,  (48h T.D. et C.M., S3-S4, L2), ENSA Versailles ;

  • 2010-11, 2011-12, 2012-13, Histoire de la Ville et du Territoire (40h C.M., L3), Ecole d’Architecture et Société - Politecnico de Milan.

Enseignements en masters

  • 2017-18, 2018-19 : coordination du T9-P10 « Théorie et projet : Laboratoires du réel », département AAP, encadrement de 12 PFE  (60h, S9-S10, M2), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2018-19 : coordination du séminaire de recherche Master « Learning from Paris : narrations, représentations… fictions ? », département PAAS (84h, S7-S8-S9, M1-M2), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2018-19 : cours magistral « De l’architecture à la métropole : histoire et théories du temps présent » (16h, S7, M1), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2018-19 : Atelier de projet « Addis-Abeba – Éthiopie » (20h, S7-S9, M1), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2016-17, 2017-18 : séminaire de recherche Master « De l’utopie à la stratégie, les conditions contemporaines du projet », département PAAS (48h, S7-S8-S9, M1-M2), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2017-18 : cours optionnel « Histoire des idées. Modernité, paysage, nature (56h, S7, M1), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2016-17 : séminaire « Arts et faits politiques (dramaturgies des faits humains en situations) », département AAP (56h, S7-S8-S9, M1-M2), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2016-17 : cours optionnel « Nature et architecture, une histoire d’hybridation. Représentation et médiatisation de la nature dans le projet contemporain », (42h, S7, M1), ENSA Paris-Malaquais ;

  • 2015-16 : atelier de projet « Stratégies et Pratiques Architecturales Avancées », (12h C.M., S9, M2), ENSA Lyon ;

  • 2015-16 : séminaire « Analyse et communication urbaine » (18h C.M., S10, M2), ENSA Lyon ;

  • 2013-14, 2014-15, 2015-16 : Histoire de l’Architecture contemporaine (40h C.M., M2), Ecole d’Architecture et Société - Politecnico de Milan ;

  • 2013-2014, 2014-15 : Enseignant contractuel « Espaces ouverts urbains » (30h, M1), ENSP de Versailles.

Bibliographie sélective  

Ouvrages scientifiques :

Le populisme esthétique. L’architecture comme outil identitaire, Infolio, Gollion (CH) 2015 [277 pp., ISBN 978-2-88474-358-7] ;

La seduzione populista. Dalla città per tutti alla città normalizzata, Quodlibet, Macerata 2012 [232 pp., ISBN 978-88-7462-497-3] ;

Enrico Agostino Griffini. La casa modernissima tra sperimentazione e divulgazione, (avec C. Camponagara, E. Demartini, S. Poli), Ornitorinco-Biblioteca d’architettura, Milano 2012, [212 pp., ISBN 978-88-6400-031-2] ;

Ouvrages de vulgarisation :

Paysages réactionnaires. Petit essai contre la nostalgie de la nature, Eterotopia France - collection Rhizome, Paris, 2016 [96 pp., ISBN 9-791093- 250137] ;

Vivre à Berlin, Actes Sud, Arles 2010 (ed. italienne/anglaise : Living in Berlin, Motta Sole 24Ore, Milan 2010), [381 pp., ISBN 978-2-7427-9089-0].  

Directions d’ouvrages :

La fabrique des images. L’architecture à l’ère postmoderne, InFolio, Gollion (CH), 2017 [202 pp., ISBN 978-2-88474-394-5].

Contributions à des ouvrages collectifs :

« L’idéologie naturaliste, ou de l’international végétaliste », in C. Onaner, G. Delalex (dir.), Architecture and ideology. Building for the crowds, Beaux Arts, Paris, à paraitre juillet 2019 ;

« Postmodern dystopias: populist landscapes », in L. Velo, M. Pace (dir.), Utopia and the project for the city and territory, Officina Edizioni, Roma, 2018, pp. 38-44, ISBN 9788860492920 ;

« La ville pour tous, une utopie possible », in Florian Guérant, Mathias Rollot (dir.), Repenser l’habitat. Alternatives et propositions !, Libre et solidaire – collection Autonomia, Paris, 2018, pp. 220-226, ISBN 9782372630412 ;

« High Tech », in Architettura. Movimenti e tendenze dal XIX secolo a oggi, Skira, Milan, 2015, pp. 238-245, ISBN 9788857229799 ;

« Dalla Torre al Parco al Bosco Verticale. Sessant’anni di ville sospese milanesi », in A. Coppa et L. Tenconi (dir.), Grattanuvole. Un secolo di grattacieli a Milano, Maggioli, Santarcangelo di Romagna, 2015, pp. 229-237, ISBN 978-88-916-0919-9 ;

« Due complessi residenziali “di tipo medio” per la Toro Assicurazioni » [Deux immeubles de logements “de type moyen” pour la Toro Assicurazioni] , dans G. Caramellino, F. De Pieri, B. Bonomo, F. Zanfi (dir.), Storie di case, Donzelli, Torino 2013, pp. 225-242, ISBN 978-88-6036-879-9 ;

« Edifici industriali » [Bâtiments industriels], dans R. Dulio, G. Barazzetta (sous la direction de), Bruno Morassutti. Opere e progetti 1920-2008 [Bruno Morassutti. Oeuvres et projets 1920-2008], Electa, Milan 2009, p. 94-103, ISBN 978-88-370-6893-6 ;

« Utopie e nuovi materiali : Archigram, Zanuso, Colombo » [Utopies et nouveaux matériaux : Archigram, Zanuso, Colombo], Fulvio Irace (sous la direction de), Abitare il villaggio globale. Casa per tutti (habiter le village global. Maison pour tous) Electa Milan 2008, pp. 123-135, ISBN 978-88-370-6085-5 ;

Actes de séminaires internationaux :

« Milano2 : the ideal city of Silvio Berlusconi », actes de EURAU 2014. Composites Cities, European Symposium on Research in Architecture and Urban Design, Istanbul, Istanbul Technical University ;

« Après la fin des grands récits : l’image architecturale, outil politique de séduction », actes du séminaire Faire des histoires ? Du récit d’urbanisme à l’urbanisme fictionnel : faire la ville à l’heure de la société du spectacle, Fondation Braillard, Genève 2013, pp. 63-66, ISBN 978-2-9700808-1-7 ;

« The antimodernist polemic as rhetorical construct: Prince Charles and "populist realism” », Cities in Transformation. Reasearch and Design  (actes du séminaire international organisé par l’ EAAE-European Association for Architectural Education et l’ ARCC - Architectural Research Centers Consortium, Milan 7-10 juin 2012) ©EAAE-ARCC, Leuwen 2012, pp. 306-309, ISBN 978-88-7115-829-7 ;

Articles dans des revues a comité de lecture (double lecture en aveugle) :

« Paesaggi reazionari. Lo sguardo turistico e il mondo come immagine », Ananke, speciale septembre 2018, pp. 21-27 ;

« Reactionary Landscape: The Discourse of Naturalism as a Grand Narrative », Built Environment, vol. 44, n°3, 2018, pp. 290-301 ;

« Bussy Saint Georges à Marne la Vallée, ou un urbanisme par images », Ciudades, n. 16/2013, pp. 111-129, ISSN 1133-6579 ;

Articles dans d’autres revues

« Alberto Magnaghi, de la ville-usine au genius loci », Métropolitiques, 12 novembre 2018. URL : https://www.metropolitiques.eu/Alberto-Magnaghi-de-la-ville-usine-augenius-loci.html

« Gio Ponti, une modernité italienne », D’A, n° 268, décembre 2018, pp. 36-39 ;

« Sassuolo : la maison de plaisance du Duc de Modène et son jardin », Jardins de France, n° 639, janvier-février 2016, pp. 12-14 ;

« Poveglia, une île mise aux enchères », L’esprit des villes, n° 2, 2016, pp. 22-23, ISBN 978-2-88474-751-6 ;

« Poundbury, le Prince Charles urbaniste », L’esprit des villes, n° 1, 2014, pp. 219-229, ISBN 978-2-88474-751-6 ;

« La storia come continuità: modernità, progetto e memoria nella Milano del dopoguerra », Docomomo - Allestimenti del Novecento nella Milano del dopoguerra, n. 33, janvier 2014, ISSN 2037-1047 ;

« Apocalypse Town », Urbanisme, n. 384, mai 2012, p. 97, ISSN 1240-0874 ;

« Il Werkbund e lo Zeitgeist » [Le Werkbund et le Zeitgeist], critique de W. Oechslin, Le radici tedesche dell’architettura moderna. Gli esordi del Werkbund e di Mies [Les racines allemandes de l’architecture moderne. Les débuts du Werkbund et de Mies]  (Torino 2008), Domus, 922, février 2009, pp. 138-139.

Informations et cultures scientifiques – Expositions :

  • 2017 : « Ré-générations, un jeu pour inventer la ville durable », projet sélectionné pour l’atelier Utopies à la Biennale Architecture de Lyon (8 juin – 9 juillet 2017). Avec Studio Akkerhuis Architectes, David Malaud, Jean-François Coulais, Julie Celnik, Pierre Talaron, Maxime Labat ;

  • Co-direction de l’exposition « Casa per tutti » [Maison pour tous], Triennale de Milan, 16 mai-15 septembre 2008.

  • 2010 : responsable de l’itinéraire urbain « Vico Magistretti », dans le cadre des « Itinéraires d’architecture milanaise. L’architecture moderne comme description de la ville », sous la direction de « Fondation de l’Ordre des architectes, aménageurs, paysagistes et conservateurs de la Province de Milan ».

  • 2010 : responsable de l’itinéraire urbain dédié à la zone urbaine « Garibaldi-Brera », dans le cadre des « Itinéraires d’architecture milanaise. L’architecture moderne comme description de la ville », sous la direction de « Fondation de l’Ordre des architectes, aménageurs, paysagistes et conservateurs de la Province de Milan ».