IPRAUS

Enseignement : 

Séminaires de master impliquant des membres de l'équipe IPRAUS
ENSA Paris-Belleville - 2018-2019

Lieux de savoir : idées et édifices (G. Lambert, E. Thibault, M. Chebahi, J. Bastoen)

Dirigé par des enseignants chercheurs architectes et historiens de l’architecture, le séminaire L’Art du projet accueille conjointement aux étudiants de master d’architecture de l’ENSA Paris-Belleville et aux étudiants de M2 en histoire de l’architecture de l’Université Paris 1. Si l’objectif commun des séminaires de l’ENSA Paris-Belleville est d’offrir aux étudiants architectes une initiation aux méthodes de la recherche universitaire par la réalisation d’un mémoire, « L’Art du projet » a pour spécificité de croiser les méthodes de l’analyse architecturale, de l’histoire de l’art et de l’histoire des techniques. À l’articulation entre l’enseignement de master et les études doctorales, nous développons un intérêt particulier pour les thématiques de la culture de l’architecte et des processus de conception. Ainsi les interventions des enseignants ou des conférenciers invités, d’une part, les travaux des étudiants, d’autre part, portent sur le projet architectural considéré à travers les édifices et les espaces bâtis (ou non) qu’il produit, les documents à travers lesquels il s’exprime et les représentations imprimées ou médiatiques auxquelles il donne lieu. Nous souhaitons transmettre des outils, des méthodes et des références qui permettront d’appréhender de manière critique l’architecture de la période contemporaine, en confrontant ses manifestations les plus actuelles à des pratiques plus anciennes.

Faire de l’histoire (M.J. Dumont, M. Deming, F. Fromonot)

Le séminaire, qui se déroule sur trois semestres, a pour vocation d’initier les étudiants à la réflexion historique par la réalisation d’un mémoire construit autour d’un sujet librement choisi et clairement énoncé. Ce mémoire doit être intimement lié à un travail de recherche rigoureux, impliquant une confrontation à des sources originales (archives écrites, graphiques ou cartographiques, relevés, articles de presse, interviews, etc.) et la définition d’un angle d’attaque pertinent (la fameuse problématique); il peut être de forme et de dimensions variées mais toujours assez élaboré dans son contenu pour être communicable selon les critères universitaires et constituer le socle de la culture architecturale qu’il reviendra à l’étudiant de prolonger par lui-même après les études, ou le tremplin d’une vocation de chercheur. Les étudiants qui le souhaitent seront encadrés plus particulièrement en vue de la « mention recherche ».

Patrimoine, projet et tourisme (P. Prost, V. Picon-Lefebvre, V. Fernandez, A. Denoyelle, C. Bidaud)

Ce séminaire vise à donner aux étudiants les connaissances, les outils et les méthodes nécessaires qu’elles soient d’ordre historique, architectural, constructif, ou législatif, pour pouvoir comprendre le développement d’un projet architectural dans un contexte patrimonial – qu’il s’agisse de restauration, de réutilisation ou de construction –. Ce séminaire vise également à délivrer les outils méthodologiques pour la réalisation d’une recherche et la rédaction du mémoire. La spécificité de ce séminaire est de s’appuyer sur l’étude approfondie de bâtiments construits (de leur histoire et de leur matérialité) et des enjeux de leur conservation – restauration­ transformation pour produire du savoir.

Territoires en projet: architecture, urbanisme et environnement (F. Bertrand, P. Simay)

Ce séminaire sur trois semestres s’intéresse à la relation qu’entretiennent architecture, urbanisme et environnement dans les processus de formation et de renouvellement urbain. Il se concentre sur les périodes modernes et contemporaines (fin XVIIIe à nos jours) et vise à explorer, révéler et relever les formes et figures de constructions des territoires. Il est ouvert aussi bien à des approches d’analyse critique qu’à des études théoriques ou à des explorations cartographiques prospectives susceptibles d’être en liens avec les démarches de projet de master.

Architecture, Environnement, Construction (R. Morelli, C. Simonin, T. Bodereau)

Le séminaire vise à promouvoir une réflexion profonde concernant l’impact de la construction, l’optimisation des ressources (naturelles, territoriales et énergétiques) et l’adaptation des dispositifs architecturaux aux usages, tant dans la conception du bâti neuf, que dans la réhabilitation de l’existant. Le caractère interdisciplinaire de cet enseignement est renforcé par la pluralité de sujets abordés, référés aux axes thématiques suivants :
- Innovation dans les processus de conception
- Matières, matériaux et conditions de production
- Energie, confort, ambiances architecturales et urbaines
- Démarches environnementales

Les espaces de l'habitat (L. Overney, S. Bendimerad, J.-F. Renaud, K. Salom)

Partant du principe que, dans le champ de l’architecture, recherche, expérimentation et projet procèdent d’une dynamique où les questions et les méthodes se rencontrent et s’entrecroisent, ce séminaire vise à accompagner les étudiants dans la construction d’une réflexion personnelle analytique, critique et prospective sur l’architecture de l’habitat. Les travaux menés sur trois semestres permettront de confronter des observations sur le terrain à des apports théoriques et critiques menés en séance. Ils aboutiront à la production d’un mémoire sur un sujet librement choisi et construit progressivement : il conjuguera plusieurs aspects et échelles de l’objet architectural et développera une dimension prospective capable d’interroger les diverses formes de l’habitat, d’hier et d’aujourd’hui.

Villes asiatiques, métropoles en miroir (C. Mazzoni, L. Calosci)

Partant du principe que, dans le champ de l’architecture, recherche, expérimentation et projet procèdent d’une dynamique où les questions et les méthodes se rencontrent et s’entrecroisent, ce séminaire vise à accompagner les étudiants dans la construction d’une réflexion personnelle analytique, critique et prospective sur l’architecture de l’habitat. Les travaux menés sur trois semestres permettront de confronter des observations sur le terrain à des apports théoriques et critiques menés en séance. Ils aboutiront à la production d’un mémoire sur un sujet librement choisi et construit progressivement : il conjuguera plusieurs aspects et échelles de l’objet architectural et développera une dimension prospective capable d’interroger les diverses formes de l’habitat, d’hier et d’aujourd’hui.

VIlle, architecture et transition énergétique (M. Benzerzour)