Le marché de la certification du développement durable dans le secteur de l’urbanisme.

Thèse en cours
Année de début de la thèse : 
2011
Directeur de recherche : 
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé

Aujourd'hui, la santé publique devient un des priorités gouvernementales. Dans une étude qui compare les dépenses de santé publique entre la France et l'Allemagne, les dépenses publique pour les Français représente 7,2 milliards d'euros de plus par rapport les allemandes, malgré leur 20% de population âgée de 65 ans et plus, contre 16,5% pour la France. Mais, quels rapports entre la santé publique et la construction ou aménagement durable ? Est-ce qu'il s'agit des matériaux de la construction ou des peintures non toxiques ? Bien sûr, les différences de l'espérance de vie prouvent partiellement des effets combinés de comportements des personnes et de niveau d'exposition à des risques environnementaux, mais pas seulement. En fait, les effets secondaires de la construction ou de l'aménagement peuvent influencer nos santés sur plusieurs générations. En plus, les différences dans les soins de santé, y compris l'accès au soin médical, la qualité et la prestation des services médicaux, sont des facteurs susceptibles qui causent la disparité de santé, mais cette hypothèse n'explique pas pourquoi ces disparités existent aussi dans les pays où il y a les accès aux soins de santé sont généralisés, comme au Canada, au Royaume-Uni et en France. Dans presque toutes les villes à travers le monde, les problèmes de santé sont fortement concentrés dans les quartiers qui subissent les inégalités sociales, les manques des infrastructures sanitaires, les groupements des ségrégations de population moins favorisée, et les concentrations des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE). Pourtant, la pratique de l'urbanisme qui était émergé dans le 19ème siècle pour faire face aux crises de santé publique - la concentration spatiale de la maladie. Cet article est pour l'objectif de démontrer l'existence des disparités de la santé publique du quartier et de la commune, comprendre comment elles sont formées, afin de développer les stratégies pour lutter contre ces disparités de l'asthme urbain et de santé publique en général.

Abstract

Today, public health is one of the government priorities. And the analyze shows that the causes of diseases who affect contemporary societies can be classified into two categories, direct causes and indirect causes. The direct causes, we know them more or less already. But it is a different story for the indirect causes. So, what's the relationship between public health and the green construction or sustainable urban planning? Is it about the construction materials or non-toxic paint? Of course, the differences in life expectancy are partly due to the combined effects of human behaviors and level of exposure to environmental risks, but not only. In fact, the side effects of the construction or urban planning can affect our health over several generations. In addition, public health spending by state has a significant cost. If good urban planning can promote public health and allow the state to save these expenses, all communities have interest to make such project. The question is - how? Today there are several certification references which begin to take conscience of this topic. By analyzing the different criteria in the process, we shall understand the origins of their problems and government priorities that link the urban planning and public health. In this thesis, I will reflect on the indirect causes and the comparison of different public health issues through international certification references in terms of sustainable urban planning, that means, the actions proposed in the certification system to treat health problems. Rather than address the health problem in a medical angle, it will be analyzed towards to urban planning and architecture with a social or economic approach. The conclusion of these analyzes would reflect the results of the hypothesis – whether green architecture or sustainable urban planning will improved public health by creating socio-economic values.