Les églises catholiques en béton armé en France. Problématiques d’utilisation et préservation dans le cadre des exigences réglementaires, environnementales et patrimoniales

Thèse en cours
Année de début de la thèse : 
2014
Directeur de recherche : 
Discipline: 
Architecture
Axe de recherche: 
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé

L’architecture religieuse en béton armé est un des rares programmes qui a exploité au maximum le potentiel de ce matériau. C’est un domaine d’originalité et d’innovation qui nous surprend encore aujourd’hui quant à la qualité de la conception et de l’exécution.

Mon projet de recherche est dans la phase d’exploration globale d’exemples construits en France, mais aussi en Allemagne, Belgique et Suisse. Elle comprend un volet bibliographique révélant des informations de base et des images d’origine, mais aussi une partie pratique représentée par des visites approfondies au cours desquelles j’analyse surtout l’écart entre l’achèvement et le jour d’aujourd’hui : évolution de l’utilisation de l’espace, pathologies visibles du béton en structure et parement, dégradations physiques naturelles ou engendrées par l’intervention humaine. Les travaux d’amélioration thermique et acoustiques sont celles qui atteignent le plus le caractère patrimonial de ces édifices. Il est pourtant obligatoire de concilier les exigences actuelles avec le devoir culturel de préservation de ce patrimoine que nous devons transmettre aux générations futures en tant que témoignage artistique, technique et spirituel d’une époque passée. Ma présentation portera donc sur les méthodes de recherche et analyse choisies dans cette première étape, avec un sommaire état des lieux des églises en béton armé.