Les territoires de la production. Le cas de la manufacture urbaine

Thèse en cours
Type de doctorat: 
Doctorat en formation initiale
Année de début de la thèse : 
2018
Directeur de recherche : 
Cotutelle : Maria Chiara Tosi (IUAV Venise)
Co-encadrant : Frédéric Bonnet
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé

À travers le thème de la réindustrialisation, la Commission Européenne soutient depuis

2014 la réintroduction de la production de biens et services en Europe visant à mettre en œuvre une plus solide base industrielle.

Ces politiques sont accompagnées plus récemment par des actions stratégiques au niveau national et local jouant un rôle important sur l’évolution des espaces de la production. Développée autour des modèles économiques, de dynamiques de marché ou des opportunités offertes par l’innovation, cette phénoménologie d’actions semble marginaliser les conséquences spatiales qu’elle comporte, sans construire un véritable discours sur la ville. Le débat qui en émerge, où se mêlent simultanément notions de «production», «industrie» ou «manufacture» en associant parfois contextes et références culturelles différentes, semble faire affleurer le risque d’une crise sémantique qui fragilise le lien entre ces définitions et leur contenu.

Ce travail vise à reconsidérer dès lors l’épaisseur de ces notions et réinterroger la dimension spatiale qui accompagne les transformations des territoires productifs et leur relation à la ville, allant au-delà du thème déjà exploré de la reconversion. A travers une lecture critique des nouvelles narrations, représentations et images qui émergent à l’échelle européenne, la thèse se focalise plus spécifiquement sur les lieux de la manufacture française révélant les responsabilités qu’aménagement du territoire et architecture détiennent face aux extraordinaires complexités des espaces contemporains de la production.