Les villages aquatiques de Thonburi : des territoires résilients face aux inondations fragilisés par la métropolisation de Bangkok.

Thèse soutenue
Type de doctorat: 
Doctorat en formation initiale
Année de début de la thèse : 
2012
Directeur de recherche : 
Dir. Thaïlandais : B. Chulasai (Thaïlande)
Cotutelle et Bourse de l’Université de Chulalongkorn, Bangkok, Thaïlande
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 
Année de soutenance : 
Date de la soutenance : 
Jeudi 10 Janvier 2019

Résumé de la thèse

L’eau est un élément fondateur de l’organisation sociale et territoriale de la Thaïlande. En témoigne dans le delta du fleuve Chao Phraya, Bangkok qui est composée d’une ville centre, située en rive gauche du fleuve, et de villages agricoles, en rive droite, sur le territoire de Thonburi, terrain d’étude de cette thèse.

La recherche fait l’hypothèse que les dispositifs spatiaux, l’usage des sols et les pratiques sociales se combinent pour constituer une forme spécifique de résilience territoriale face aux inondations, laquelle est aujourd’hui mise en tension sous l’effet de plusieurs facteurs exogènes qui tendent à affaiblir cette « culture de l’eau ». La thèse étudie la manière dont ces trois éléments s’articulent, évoluent dans le temps ainsi que les facteurs qui tendent à les dissocier aujourd’hui.

Trois types de facteurs exogènes à différentes échelles spatiales et temporelles ont été identifiés et analysés : la planification métropolitaine qui passe par le développement d’infrastructures de transport terrestre et le remblaiement de terrains en vue de leur urbanisation hors d’eau ; la planification hydraulique organisée à l’échelle du bassin versant de la Chao Phraya et qui se traduit localement par le déploiement de mesures structurelles de lutte contre les inondations ; le tourisme fluvial qui fragilise les berges et l’habitat sur pilotis.

La résilience des villages est étudiée au prisme de l’inondation survenue en 2011. Cette étude a sollicité différentes formes d’investigation : analyse des transformations du territoire de Bangkok ; étude de la planification du bassin versant ; enquêtes et relevés à Thonburi.

La thèse vise une meilleure compréhension des relations entre la ville du sud-est asiatique et l’eau dans un contexte de métropolisation.

 

Abstract

The aquatic villages of Thonburi: flood-resilient territories weakened by Bangkok’s metropolization

Water is a founding element of the social and territorial organization in Thailand. In the river delta of Chao Phraya, this is evidenced by Bangkok which is composed of a core city, situated on the left bank of the river, and by the agricultural villages on the right bank on the territory of Thonburi, as the study area of this thesis.

The research formulates the hypothesis that spatial tools, land use and social practices combine to constitute a specific form of territorial resilience to floods, which nowadays is in tension with many external factors that tend to weaken this “water culture”. The thesis studies the way these 3 elements articulate and evolve through time as well as the factors which tend to dissociate them.

Three types of external factors from different spatial and temporal scales are identified and analyzed: metropolitan planning which passes through infrastructure developments of land transport and land filling for the purpose of an urbanization out of water; water planning organized on the Chao Phraya river basin level, but locally implemented by the deployment of structural measures to fight against floods; water tourism which weakens the banks and houses on stilts.

The resilience of villages is studied through the prism of the major flooding that took place in 2011. This study has applied different forms of investigation such as: analysis of territorial transformations of Bangkok; study of river basin and water planning; survey and measure works in Thonburi.

This thesis aims for a better understanding of the complex relationship between the Southeast Asian city and its water environment in a context of metropolization.