Entre histoire de la ville à travers l’image et « science » du tracé. Marcel Poëte et sa collection d’iconographie parisienne

Thèse en cours
Année de début de la thèse : 
2012
Directeur de recherche : 
Co-dir. : Yannis Tsiomis (directeur d'études, EHESS)
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé

Marcel Poëte (1864-1955) est l'une des figures majeures de l'invention de l'urbanisme en tant que discipline théorique dans la première moitié du 20è siècle. La thèse examine un corpus inédit et jusqu'à récemment inconnu (je l'ai découvert moi-même il y a une dizaine d'années) : celui d'un fichier d'iconographie urbaine qui, je soutiens, est le corpus principal du travaux d'historiographie de Paris et d'urbanisme théorique de M. Poëte. Je voudrais montrer comment la nature même de ce corpus et les modalités particuliers de son traitement par Poëte a donné lieu à une synthèse de principes d'une "science de la ville", très lié à son tour à une approche de l'historiographie urbaine. Je voudrais montrer que cette synthèse urbanistique repose sur des fondements épistémologiques profondément différents de ceux du milieu des urbanistes dans lequel Poëte évolue, basé largement sur un déploiement de sources quantitatifs, ainsi qu'une certaine acception de la notion de la fonction urbaine hérité du 19è siècle. Enfin, je voudrais défendre l'hypothèse suivante : que le clivage épistémologique qui s'ouvre à l'époque en question perdurera jusqu'à très récemment dans la pensée du milieu urbain.