Le Blog de Veille UMR AUSser » Publications

S'abonner à flux Le Blog de Veille UMR AUSser » Publications
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 7 heures 48 min

[Publication en ligne] Les Cahiers de la recherche architecturale urbaine et paysagère, Actualités de la recherche : “Les promesses écrites des composants dans l’architecture de la seconde moitié du XXe siècle” / Éric Monin et Catherine Blain (IPRAUS...

Lundi 09 mai 2022

Éric Monin et Catherine Blain (IPRAUS/AUSser), « Les promesses écrites des composants dans l’architecture de la seconde moitié du XXe siècle »Les Cahiers de la recherche architecturale urbaine et paysagère [En ligne], Actualités de la recherche, mis en ligne le 09 mai 2022, consulté le 09 mai 2022.

Accédez au document en ligne : http://journals.openedition.org/craup/10090

Résumé

Durant les Trente Glorieuses, les nouveaux produits de l’industrie ont permis de façonner une architecture inédite, faite d’un large éventail d’innovations techniques et esthétiques. Centrer l’attention sur les composants du second œuvre convoqués dans les pièces écrites d’édifices réalisés permet, au-delà des grands gestes lyriques couramment célébrés par l’histoire de l’architecture, de mettre en évidence l’apparition et le pouvoir d’un vocabulaire ayant révolutionné la conception et la pratique architecturale. En se substituant progressivement à la netteté des dessins, la précision du verbe introduit un art de la prescription fondé sur toute une variété de nouveaux supports qui se démultiplient rapidement. Depuis les nombreux encarts publicitaires des revues professionnelles jusqu’aux catalogues et brochures techniques diffusés par les agents commerciaux qui sillonnent les agences, des dizaines de gammes de nouveaux produits deviennent la matière d’une architecture transformée par les promesses d’un glossaire inédit. Au-delà des visions qu’ils suscitent, des mots et les listes qu’ils composent, ils révèlent la poésie d’un monde transformé par l’industrie, une extase matérielle qui aujourd’hui nous échappe, au risque d’oublier ce fragile héritage.

Les auteurs

Catherine Blain est ingénieure de recherche à l’IPRAUS (UMR AUSser 3329), laboratoire de l’Ensa de Paris-Belleville.
catherine.blain@paris-belleville.archi.fr

Éric Monin est professeur en histoire et cultures architecturales à l’Ensap de Lille, laboratoire LACTH.
e-monin@lille.archi.fr

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution en ligne] Les cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère n°14 (2022) : “L’Architecture à l’épreuve de l’animal”, sous la direction de Manuel Bello-Marcano, Marianne Celka et Mathias Rollot

Jeudi 05 mai 2022

Les cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère n°14 (2022) : “L’Architecture à l’épreuve de l’animal”, sous la direction de Manuel Bello-Marcano, Marianne Celka et Mathias Rollot, sont parus.

Accédez aux cahiers en ligne : CRAUP n°14

Sommaire Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°106 du 21 avril 2022

Jeudi 21 avr 2022

La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°106 du 21 avril 2022 est parue : cliquez ici

Vous découvrirez les actualités des membres de l’UMR AUSser (colloques, séminaires, expositions, publications) et des informations relatives à nos thématiques de recherche.

Retrouvez la collection de cette lettre : cliquez ici

La prochaine lettre paraîtra le mardi 31 mai 2022.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution en ligne] LC. Revue de recherches sur Le Corbusier n°5 (2022)

Mardi 19 avr 2022

Le n°5 (2022) de la revue en ligne “LC. Revue de recherches sur Le Corbusier” est paru.

Accédez au numéro en ligne : LC

Sommaire

Editorial

Unité / Juan Calatrava, Arnaud Dercelles, Jorge Torres

Artículo de invitado

The Cat and the Ball of Yarn Part II. The Appearance of Life and the Parable of an Oversigned Emblem / Susanna Caccia Gherardini, Carlo Olmo

Artículos de investigación

La règle du jeu / Patrick Burniat

Precisiones sobre la Casa Victoria Ocampo en Barrio Parque / Guillermo Guerra

Le Corbusier in Paris 1915: between past and future / Christoph Schnoor

Le Corbusier y la ciudad heredada. El caso de Argel / Juan-Andrés Rodríguez-Lora, Marta Sequeira, María Teresa Pérez-Can

El legado de Le Corbusier como materia genética de proyecto en la obra de OMA / Luis Burriel Bielza (membre IPRAUS/AUSser, ENSA Paris-Belleville)

Documentación

Le Corbusier, à la recherche de l’Unité / Juan Calatrava Escobar 150-170

Unité / Le Corbusier

Le Corbusier contemporáneo

«Trace», de l’appartement-atelier de Le Corbusier à la Maison La Roche. Résidence et exposition de Mélanie Feuvrier et Hugo Fortin / Arnaud Dercelles

Reseñas

Christoph Schnoor. Le Corbusier’s Practical Aesthetic of the City / Armando Rabaça

Patrick Burniat. Le plan libre de Le Corbusier ou l’architecture mise en tension / Veronique Boone

Cierre

Le Corbusier. « UNE maison : UN arbre ». Lotissement Barcelone. 1931. FLC 13264 / Le Corbusier

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution en ligne] In Situ, revue des patrimoines n°47 (2022) : “Patrimoine architectural du XXe siècle en Europe. Valeurs, doctrines et politiques publiques de reconnaissance”

Mardi 19 avr 2022

Le n°47 de la revue In Situ (revue des patrimoines) est parue en ligne : “Patrimoine architectural du XXe siècle en Europe. Valeurs, doctrines et politiques publiques de reconnaissance / Heritage values of 20th century architecture: what recognition?”.

Ce numéro a été coordonné par Corinne Tiry-Ono, Isabelle Bertrand et Sophie Masse.

Accédez à la revue en ligne : In Situ n°47

Présentation

Les contributions de ce premier numéro relèvent de trois entrées thématiques distinctes : les postures et doctrines, les politiques, les processus. Elles se concentrent sur des cas d’étude précis tandis que l’héritage de figures d’architectes est aussi traité. La diversité des typologies architecturales et des échelles abordées fait la place aux productions massifiées comme aux objets singuliers, pointant les problématiques récurrentes comme les adaptations nécessaires.

3La première partie traite des questions de connaissance et de reconnaissance des valeurs patrimoniales de l’architecture du xxe siècle, dans différents pays européens (Autriche, France, Italie, République tchèque) et au Québec. La seconde partie examine différents modes d’intervention et outils de gestion à l’œuvre en France et dans plusieurs pays limitrophes (Belgique, Espagne, Italie, Suisse). Enfin, la troisième et dernière partie approfondit l’analyse de la situation française. (Extrait du site)

Contribution membre UMR AUSser

Alexandrina Striffling-Marcu (doctorante IPRAUS/AUSser) et Véronique Veston, « Patrimoine ferroviaire du xxe siècle : quelle reconnaissance et quelles adaptations pour sa conservation ? », In Situ [En ligne], 47 | 2022, mis en ligne le 07 avril 2022, consulté le 19 avril 2022. URL : http://journals.openedition.org/insitu/34395 ; DOI : https://doi.org/10.4000/insitu.34395

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution en ligne] Revue “Arpenter, traversée des villes et des idées en Seine-Saint-Denis” n°2, avril 2022

Mercredi 13 avr 2022

Le numéro 2 de la revue Arpenter, revue numérique développée par le IN Seine-Saint-Denis (marque territoriale du Département de la Seine-Saint-Denis) est paru.

Accédez au numéro en ligne : Arpenter n°2

Sommaire

Qui est la carte blanche ?     > Le collectif YA+K
ARPENTER
In Situ, c’est quoi le ciment ?     > Réponse de la carte blanche: “le ciment, un terme complexe”
     > Écho du territoire: “Caravana Obscura, prendre le temps de la mutation” avec Lolita Bourdet
     > L’œil du contributeur: Arthur Crestani, photographe
ARPENTER
Échanges sur l’échangeur     > Échange #1: YA+K et Marc Armengaud, sur l’échangeur de Bagnolet
     > Échange #2: Pascal Nicolas Le Strat, Travail du commun et expérimentations politiques, échangeur d’Aubervilliers
     > Échange #3: dans l’œil de Laure Vasconi, échangeur d’Aulnay-sous-bois
ARPENTER
Quel genre d’arpenteur êtes-vous ?     > L’œil du contributeur: Street Press rencontre Elizabeth Medouni – Saint-Denis Rides
     > Réponse de la carte blanche: ” Nous sommes des arpenteur.se.s qui adoptons le présent et cuisinons avec les restes…”
     > L’œil du contributeur: “La fête, une énergie renouvelable”, par Arnaud Idelon pour Enlarge Your Paris
     > L’œil du contributeur: Plongeons dans Hip-hop 360 avec François Gautret, par Wael Sghaier
ARPENTER

Nouveaux communs, ciment fertile
     > Écho du territoire: “Oui le ciment est fertile” avec la DNPB
     > L’œil du contributeur: “Nos trottoirs, nouveaux communs”, par l’équipe CNRS
     lauréate de Devenir(s) 2030
     > L’œil de Stéphane Troussel, président du Département
     > L’œil du contributeur: “Le ciment, héritage matériel et culturel de la Seine-Saint-Denis”, par Quatorze et Bellastock
ARPENTER
Art’chitecture et patrimoine     > Parole à la carte blanche: expression écrite illustrée par Bascop
     > Écho du territoire: “Recyclage à tous les étages dans la construction durable made in Seine-Saint-Denis”
     > L’œil du contributeur: La Maison Coignet par Enlarge Your Paris
     > En bref: Le clocher de l’église de Villemomble par Emmanuelle Jacquot
ARPENTER

Regards d’Europe     > Vu d’Allemagne, par Erik Gongrich et Rodney LaTourelle
     > Vu de Grèce, d’Eleusis avec Elefterios Kechagioglou
     > Vu de Seine-Saint-Denis, Croatie et Bulgarie, avec Gongle, la coopérative d’urbanisme culturel Cuesta et la DCPSL
ARPENTER
Actus – aller plus loinARPENTER

Contribution membre UMR AUSser

“Nos trottoirs, nouveaux communs” / Equipe CNRS, consultation Seine-Saint-Denis 2030

L’appel à projets international « Seine-Saint-Denis 2030 » lancé par le Département fin 2019 a permis d’engager un processus de réflexion autour d’un futur désirable pour le territoire. L’équipe lauréate portée par le lab UMR « Architecture Urbanisme Société » du CNRS nous propose de repenser nos trottoirs et routes départementales comme des supports de solidarité et de reconquête. (Extrait du site)

Accédez à l’article en ligne : Nos trottoirs, nouveaux communs

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] “Les ghat de Bénarès : variations architecturales d’une rive sacrée” / Savitri Jalais, Métispresses, avril 2022

Mardi 12 avr 2022

“Les ghat de Bénarès : variations architecturales d’une rive sacrée” / Savitri Jalais, Métispresses, avril 2022, 1 Vol. (240 p.), Collection vuesDensemble, ISBN 978-2-940711-06-2

Lire un extrait : Les ghat de Bénarès

Présentation

Les ghat de Bénarès forment un ensemble de constructions ingénieuses et modulables, qui se déploie de façon monumentale sur la rive concave d’un méandre du Gange. Ce site exceptionnel, constituant un espace public de plus de six kilomètres, matérialise la relation étroite qui lie les habitants de la ville et les pèlerins au fleuve sacré, dans un contexte culturel et religieux où l’accès à l’eau est primordial.

En s’appuyant sur une enquête de terrain approfondie, sur de nombreux relevés architecturaux et sur une série de panoramas datant du 18e et du 19e siècles, Savitri Jalais interroge les éléments qui ont concouru à la naissance et au développement de ce front d’eau sur le temps long.

À travers l’analyse des formes et techniques de construction employées dans le but de résister aux contraintes exercées par l’eau, l’auteure retrace le dialogue pluriséculaire qui s’est établi entre la géographie des lieux et le paysage urbain et révèle le potentiel urbanistique de ces berges en gradins et leur pertinence quant aux pratiques quotidiennes des habitants et des pèlerins.

L’analyse de ce dispositif, souvent peu valorisé voire délaissé, permet ainsi de saisir la réalité authentique des villes indiennes et de participer au projet ambitieux de faire revivre les berges fluviales.

L’auteur

Savitri Jalais est architecte, docteure en architecture, maître de conférences dans le champ des théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine à l’ENSA de Toulouse. Ses recherches portent notamment sur l’architecture vernaculaire, sur la valorisation et la réactivation de dispositifs traditionnels de systèmes d’eau en région aride et inondée, et sur la patrimonialisation de villes en Inde et en France. Elle s’intéresse tout particulièrement au patrimoine vivant, celui qui fait partie du quotidien d’une société, et non figé comme un élément du passé ou abandonné aux uniques usages de l’industrie culturelle. Elle encourage le travail de terrain, notamment à travers le relevé et tout apprentissage qui se fait par contact directe avec le bâti et l’objet d’étude.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] “Réinventer la terre crue. Expérimentations au Maroc depuis 1960” / Nadya Rouizem Labied, Editions Recherche, avril 2022

Lundi 04 avr 2022

“Réinventer la terre crue. Expérimentations au Maroc depuis 1960” / Nadya Rouizem Labied, Editions Recherche, avril 2022, 1 Vol. (192 p.), ISBN 978-2-86222-098-7

Accédez au site éditeur : Réinventer la terre crue

Présentation éditeur

Dans les années suivant son indépendance, l’État marocain répond à la pénurie de logements économiques par l’expérimentation de la construction en terre crue. De grands projets sont réalisés à la périphérie de Marrakech, Ouarzazate et Berkane, par des architectes et ingénieurs français et belges, dont Jean Hensens et Alain Masson. Innovants par leur intégration du volet social et économique, ces ensembles urbains représentent des modèles remarquables de l’industrialisation de la terre crue au Maroc.
L’ouvrage s’appuie sur d’importantes sources archivistiques, souvent inédites, qui font l’objet d’analyse historique, politique et sociale ; il recense les projets construits en terre crue par l’État marocain depuis 1962, s’attachant ainsi à faire apparaître des réponses aux enjeux sociaux et environnementaux actuels.

Sommaire

INTRODUCTION : Une réinvention matérielle
1 . La modernisation de la terre crue comme condition de son acceptation 1961‑1965  
• L’Unité 3 de Daoudiate : un chantier industrialisé
• Un processus global

2. La terre comme projet de société 1965‑1968
• Douar Chems à Ouarzazate : quand la matière dicte la forme
• La désobéissance d’un architecte

3 . L’institutionnalisation de l’expérimentation 1968-1973
• Les stratégies du CERF
• Le quartier PAM à Berkane : un projet oublié

4 . La réception nationale 1973-2020
• Des niveaux de réception gradués et classistes
• Héritages

CONCLUSION : De la dissidence à la symbolisation

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°105 du 31 mars 2022

Jeudi 31 mar 2022

La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°105 du 31 mars 2022 est parue : cliquez ici

Vous découvrirez les actualités des membres de l’UMR AUSser (colloques, séminaires, expositions, publications) et des informations relatives à nos thématiques de recherche.

Retrouvez la collection de cette lettre : cliquez ici

La prochaine lettre paraîtra le jeudi 21 avril 2022.

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Actes du 7ème congrès international sur l’histoire de la construction / Proceedings of the 7th International Congress on Construction History (7ICCH 2021), July 12-16, 2021, Lisbon, Portugal

Jeudi 31 mar 2022

Les Actes du 7ème congrès international sur l’histoire de la construction sont en ligne en version intégrale.

Proceedings of the 7th International Congress on Construction History (7ICCH 2021), July 12-16, 2021, Lisbon, Portugal:

Volume 1

History of Construction Cultures Volume 1 contains papers presented at the 7ICCH – Seventh International Congress on Construction History, held at the Lisbon School of Architecture, Portugal, from 12 to 16 July, 2021. The conference has been organized by the Lisbon School of Architecture (FAUL), NOVA School of Social Sciences and Humanities, the Portuguese Society for Construction History Studies and the University of the Azores. The contributions cover the wide interdisciplinary spectrum of Construction History and consist on the most recent advances in theory and practical case studies analysis, following themes such as: – epistemological issues; – building actors; – building materials; – building machines, tools and equipment; – construction processes; – building services and techniques ; -structural theory and analysis ; – political, social and economic aspects; – knowledge transfer and cultural translation of construction cultures. Furthermore, papers presented at thematic sessions aim at covering important problematics, historical periods and different regions of the globe, opening new directions for Construction History research. We are what we build and how we build; thus, the study of Construction History is now more than ever at the centre of current debates as to the shape of a sustainable future for humankind. Therefore, History of Construction Cultures is a critical and indispensable work to expand our understanding of the ways in which everyday building activities have been perceived and experienced in different cultures, from ancient times to our century and all over the world.

Volume 2

Volume 2 of History of Construction Cultures contains papers presented at the 7ICCH – Seventh International Congress on Construction History, held at the Lisbon School of Architecture, Portugal, from 12 to 16 July, 2021. The conference has been organized by the Lisbon School of Architecture (FAUL), NOVA School of Social Sciences and Humanities, the Portuguese Society for Construction History Studies and the University of the Azores. The contributions cover the wide interdisciplinary spectrum of Construction History and consist on the most recent advances in theory and practical case studies analysis, following themes such as: – epistemological issues; – building actors; – building materials; – building machines, tools and equipment; – construction processes; – building services and techniques ; -structural theory and analysis ; – political, social and economic aspects; – knowledge transfer and cultural translation of construction cultures. Furthermore, papers presented at thematic sessions aim at covering important problematics, historical periods and different regions of the globe, opening new directions for Construction History research. We are what we build and how we build; thus, the study of Construction History is now more than ever at the centre of current debates as to the shape of a sustainable future for humankind. Therefore, History of Construction Cultures is a critical and indispensable work to expand our understanding of the ways in which everyday building activities have been perceived and experienced in different cultures, from ancient times to our century and all over the world.

Contributions membres UMR AUSser

Volume 1

Maintaining/repairing Paris through expertise (1690–1790) / ByM. Barbot, R. Carvais, E. Château-Dutier, V. Nègre (membre associée AHTTEP/AUSser)

Understanding the culture of building expertise in situations of uncertainty (Middle Age-Modern times) / ByM. Barbot, R. Carvais, E. Château-Dutier, V. Nègre (membre associée AHTTEP/AUSser)

Volume 2

Structure in Villa dall’Ava: Rational order versus conceptual order / By L. Burriel-Bielza (membre IPRAUS/AUSser)

The modernization of raw earth in Morocco: Past experiments and present / By N. Rouizem (membre associée AHTTEP/AUSser)

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] City (Analysis of Urban Change, Theory, Action) Volume 25, 2021 – Issue 5-6

Vendredi 25 mar 2022

City (Analysis of Urban Change, Theory, Action) Volume 25, 2021 – Issue 5-6.

Accédez au site : City

dont article de : Meg Holden, Cédissia About, Claire Doussard (membre associée AHTTEP/AUSser), Hugo Rochard, Annika Airas & Apolline Poiroux : Off-cycle. Comparing model sustainable neighbourhoods in France and Canada

Abstract: Comparative case study research in two prototype model sustainable neighbourhoods, Fréquel Fontarabie in Paris (France) and Dockside Green in Victoria (Canada), sheds new light on questions of ecogentrification in urban redevelopment cycles. The two cases are chosen for their superficial similarities, as mutual but independent frontrunners of the international movement to build sustainable neighbourhoods. They are also chosen for contrast value; the notable difference is that Fréquel is state-led and state-certified, dominated by social housing, compared to Dockside which is private sector-led and third party certified, dominated by market housing. The two cases offer certain shared features, including urban design, infrastructure, and amenities associated with green, bourgeois, and participatory democratic values. Beneath the surface, we examine how the redevelopment models pursued cycles of creative destruction of waste and value differently from how this cycle functions under hegemonic neoliberalism. In both cases, new wastes are identified and new values created, that reach beyond economic capital into social, political and ecological territory as well. Confronting the specific dynamics of waste and value formation in different urban contexts offers new means to advance understanding of neighbourhood redevelopment and transformation and how values of solidarity and nature can be advanced off-cycle from the persistent churn of new forms of capital.

Présentation en ligne

Une vidéo a été réalisée par les auteurs sur leur article et a été publiée sur la chaîne youtube du journal City.

Accédez à cette vidéo : Off-cycle

Pascal Fort

More Posts - Website

[A paraître] Revue du Crieur N° 20, La Découverte/Médiapart, avril 2022

Jeudi 24 mar 2022

La Revue du Crieur (La Découverte/Médiapart) n°20 va paraître le 31 mars 2022.

Accédez à l’annonce : Revue du Crieur

Présentation

Qu’est-ce qu’être vivant ? En ces temps de pandémie mondiale et de démagogie électorale, il est urgent de déconfiner nos espaces mentaux. C’est à cet effort que nous invite le romancier Alain Damasio en ouverture du vingtième numéro du Crieur. Être vivant, écrit-il, c’est se confronter à ce qui n’est pas soi, être traversé par l’altérité. Extirpons-nous de l’obsession immunitaire qui délite les liens, détruit les collectifs et mine notre humanité.
Regarder le monde autrement qu’à travers le prisme nationaliste et masculiniste ? Une expérience à laquelle Michel Sardou a échappé, constatent Solène Brun et Claire Cosquer dans un portrait consacré au chanteur, idole des milieux conservateurs depuis des décennies et chantre de la lutte contre la « bien-pensance ». L’écrivain Mario Vargas Llosa, récemment élu à l’Académie française, aura lui aussi été épargné par les tentations progressistes. Le parcours du prix Nobel péruvien, retracé par Ludovic Lamant, est marqué par un soutien sans failles à la droite dure latino-américaine et espagnole. Changer le monde fut en revanche le rêve de Charles Piaget, le syndicaliste de Lip, autour duquel une coalition militante hétéroclite s’agrégea en 1974 dans l’espoir d’en faire un candidat à l’élection présidentielle. Un épisode éphémère raconté par Théo Roumier, qui pose la question du débouché politique des luttes sociales et de la construction d’une alternative anticapitaliste.
Voir le monde différemment suppose aussi de sortir de chez soi, de se déplacer. C’est ce que propose Soline Nivet que nous accompagnons dans ses déambulations parisiennes à la découverte des multiples opérations immobilières lancées par Xavier Niel, le fondateur Free. Que révèle l’emprise croissante du géant des télécoms sur nos paysages urbains ? Antoine Pecqueur, pour sa part, s’est rendu à Karthoum, à la rencontre des street artistes en lutte contre la junte militaire au pouvoir au Soudan. Protestations populaires également dans l’ancien « pré carré » français en Afrique où ce qu’on qualifie trop rapidement de « sentiment antifrançais » cache en réalité un mouvement politique qui vient de loin, expliquent Fanny Pigeaud et Ndongo Samba Sylla : la révolte contre la Françafrique.
Au sommaire enfin, Élodie Serna mène une passionnante réflexion sur la contraception au masculin. Face au désintérêt des hommes et aux craintes des femmes, faut-il enterrer une bonne fois pour toutes ces moyens de contraception qui peinent à émerger ? Gageons plutôt que la contraception des hommes pourrait constituer un véritable enjeu des luttes féministes.

Contribution membre UMR AUSser

Soline Nivet (membre ACS/AUSser), «  Paris Ville Free© : une enquête architecturale »,  La revue du Crieur n°20, Paris : La Découverte/Médiapart , avril 2022, pp. 52-77 

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] “La Ferme du Rail : l’aventure de la première ferme urbaine à Paris” / Clara Simay, Philippe Simay, Actes Sud éditions, mars 2022

Lundi 21 mar 2022

“La Ferme du Rail : l’aventure de la première ferme urbaine à Paris” / Clara Simay, Philippe Simay, Baptiste LANASPEZE (Préfacier), Actes Sud éditions, mars 2022, 1 Vol. (208 p.), Collection “Domaine du possible”, ISBN 978-2-330-16199-6

Accédez au site éditeur : La Ferme du Rail

Philippe Simay (membre IPRAUS/AUSser)

Maître de conférences en philosophie et membre de l’équipe IPRAUS/UMR AUSser, CNRS/MCC 3329. Ses enseignements et recherches portent d’une part sur l’écologie urbaine et les pratiques de projets inscrites dans les champs de l’économie circulaire et de l’économie sociale et solidaire, et d’autre part sur les philosophies et esthétiques de la modernité urbaine. Il a notamment publié Le choc des métropoles : Simmel, Kracauer, Benjamin (avec S. Füzesséry), Paris, Éditions de l’Éclat, 2008 et László Moholy-Nagy. Le pont transbordeur de Marseille, (avec Olivier Lugon et François Bon), Orphis, 2013. Il est membre de la rédaction de la revue www.metropolitiques.eu qu’il a cofondée en 2010. (Extrait ENSA-PB)

Résumé éditeur

Comment les habitants, y compris les plus défavorisés, peuvent-ils devenir les acteurs de la transition ? écologique et sociale ? Comment envisager d’autres façons de travailler et d’habiter plus pérennes ? Comment partager plus équitablement les ressources d’un monde commun ? À ces questions, l’initiative citoyenne de la Ferme du Rail apporte des réponses concrètes. Première ferme urbaine à Paris, elle relocalise la production de fruits et légumes tout en permettant à des personnes en réinsertion de se loger et de travailler dignement. Construite en matériaux renouvelables par des artisans locaux, son architecture se fonde sur des liens retrouvés entre les territoires urbains et agricoles, entre les humains et le reste des vivants.
La Ferme du Rail réconcilie écologie, architecture et urbanisme.

Clara et Philippe Simay, membres du collectif à l’origine de ce projet, reviennent ici sur son histoire et sa philosophie pour se donner collectivement les moyens de défendre et prendre soin de nos lieux de vie.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°104 du 24 février 2022

Vendredi 25 fév 2022

La lettre des nouveautés du Carnet AUSser n°104 du 24 février 2022 est parue : cliquez ici

Vous découvrirez les actualités des membres de l’UMR AUSser (colloques, séminaires, expositions, publications) et des informations relatives à nos thématiques de recherche.

Retrouvez la collection de cette lettre : cliquez ici

La prochaine lettre paraîtra le vendredi 25 mars 2022.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] “La parcelle dans tous ses états” / Florence Bourillon, Corinne Jaquand, PUR, 24 février 2022

Jeudi 24 fév 2022

“La parcelle dans tous ses états” / Florence Bourillon (dir.), Corinne Jaquand (dir.), PUR, 24 février 2022, 1 Vol. (262 p.), EAN : 9782753582477

Accédez au site éditeur : La parcelle dans tous ses états

Présentation éditeur

La parcelle en ville est un objet historique qui s’inscrit dans le temps long sous diverses appellations. À la fois projection au sol d’un rapport de propriété légal ou coutumier et « petite partie d’un tout » à des fins d’exploitation et d’investissement, elle est propice aux approches pluridisciplinaires. Son étude renvoie en effet à la question cruciale du changement urbain, mais aussi aux idéologies politiques et modernistes à l’encontre du droit de propriété qui ont pu entraîner sa remise en cause au xxe siècle, comme en URSS et dans les États socialistes ou dans les ensembles d’habitat collectif de l’entre-deux-guerres et des Trente Glorieuses. À rebours, elle constitue un enjeu prégnant dans les projets urbains contemporains, sans que d’ailleurs les discours développés à son sujet ne fassent toujours l’objet de questionnements approfondis. Cet ouvrage se propose de reconstituer l’histoire longue de la parcelle car elle est susceptible de rendre compte, à bien des égards, des transformations contemporaines.

Accédez au sommaire : cliquez ici

Contributions membres UMR AUSser
  • Corinne Jaquand (membre IPRAUS/AUSser)

Michèle Lambert-Bresson (membre associée IPRAUS/AUSser), Les intentions du parcellaire, deux lotissements dessinés au xixe siècle. La prairie Saint-Jean à Corbeil et le nouveau village de la Garenne de Colombes

Camille Bidaud (membre associée IPRAUS/AUSser), Plan d’alignement et reconstruction du patrimoine urbain après la Première Guerre mondiale. Les places d’Arras

Philippe Gresset (membre associé ACS/AUSser), Postface. Heurs et malheurs de la parcelle. Une brève histoire de la disparition du parcellaire .

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution en ligne] La Rivista di Engramma n°188, janvier-février 2022

Mardi 22 fév 2022

La Rivista di Engramma n°188, janvier-férvier 2022 est parue.

Accédez au document en ligne : La Rivista di Engramma

Présentation éditeur

The present issue of “La Rivista di Engramma” is dedicated to the topic of the architecture journal, a sector that is in transformation, and the centre of ongoing debate. In the current historical moment – where digital platforms allow a sort of happy anarchy for unfiltered information about the architectural culture and each architect, studio or group can build the communication from their own experience in the professional field without great constraints of budget and time – what remains of the architecture journal? What is its goal: information, communication, architectural criticism or something else? What kind of problems do architecture journals face today? Have they accepted the challenge of the transition from paper to digital? If so, how? And what is the role of graphics in this transition? Has the digital revolution affected/influenced/improved the knowledge of architecture and its diffusion?

Contribution membre UMR AUSser

Nicole Cappellari, Julien Correia (membre associé IPRAUS/AUSser) : Discussion sur les revues de tendance avec Jacques Lucan

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] Cahiers thématiques n°20 : “Architecture en série et patrimoine” / LACTH (ENSAP Lille), éditions ENSAP de Lille, 2021

Lundi 14 fév 2022

Le n°20 des cahiers thématiques du LACTH (LAboratoire Conception Territoire Histoire matérialité) de l’école nationale supérieure d’architecture et du paysage est paru.

Accédez au site éditeur : CAHIERS THEMATIQUES

Contributions membres UMR AUSser
  • Alexandrina Striffling-Marcu (doctorante IPRAUS/AUSser) : “Inscription architecturale dans le territoire. Les gares en série”,
    p. 65-73
    Si la production en série est constitutive des constructions de gares et du développement du réseau ferré depuis l’apparition du chemin de fer au XIXe siècle, sa reconnaissance en tant que valeur patrimoniale reste faible. En France, seule une série de gares est protégée au titre des monuments historiques, celle de la ligne du Blanc-Argent. La diversité typologique des gares standards reflète pourtant l’ancrage local de ces constructions dans les territoires tout en témoignant de l’essor du modèle reproductible de l’ère industrielle. Comment l’approche sérielle des gares permet-elle la reconsidération de leur valorisation patrimoniale ? En s’inscrivant tout d’abord en cohérence avec l’évolution de la notion de patrimoine afin de préserver l’intégralité de la valeur de ces gares. Ensuite, en offrant des opportunités de connaissance et d’exploitation de ce patrimoine pour les différents acteurs du développement territorial. (d’après résumé auteur)
  • Loup Calosci (doctorant AHTTEP/AUSser) : “L’opération Breakthrough 1969-1972. Une innovation majeure dans le secteur immobilier et institutionnel aux Etats-Unis”, p. 135-145
    L’opération Breakthrough fut le premier concours international mis en oeuvre par le HUD en 1969. Il invitait des promoteurs du monde entier à soumettre des propositions constructives innovantes fondées sur des compétences en matière de planification, de technique, de financement et de développement, avec la possibilité pour les lauréats que soient financés par le gouvernement fédéral plusieurs projets de construction à travers les Etats-Unis. cet article analysera cette initiative sans précédent dans l’histoire des Etats-Unis en étudiant le cas particulier de l’entreprise anglo-américaine Rouse-Wates. Cette compétition fera l’objet d’une mise en oeuvre sur plusieurs sites sélectionnés à travers les Etats-Unis avant d’être abandonnés en même temps que tous les programmes de logements subventionnés par le gouvernement fédéral en 1973 sous l’administration Nixon. Bien que cette expérience fût de courte durée, elle eut un impact important sur l’industrie de la construction aux Etats-Unis. (d’après résumé auteur)
Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] Perspective n°2 / 2021 : “Habiter”, INHA (Institut National d’Histoire de l’Art)

Mardi 08 fév 2022

Le n°2 de la revue “Perspective : actualité en histoire de l’art” est parue.
La thématique : “Habiter”

Accédez à la revue en ligne : Perspective n°2

Présentation éditeur

Perspective explore les imaginaires plastiques de l’habiter et propose, à travers la focale historiographique qui caractérise la revue, différentes manières de les appréhender. Historiennes et historiens de l’art, de la mode, de l’architecture, ou encore archéologues, philosophes, anthropologues et architectes, s’emparent de cette question au confluent du sensible et des représentations, des imaginaires et des formes de vies. « Habiter » pose la question des communs et du monde que nous avons en partage : de l’écologie, donc, au sens propre du terme (de oikos, la « maison »), mais aussi de l’historiographie, entendue comme une écologie du regard et du savoir, toujours située.

À travers trois grandes conversations, la revue retrace par ailleurs les parcours de trois chercheurs – Monique Eleb, Bruno Latour et Tim Ingold – qui ont modifié nos manières de voir, de mettre en images et de penser nos façons d’habiter le monde. De l’histoire de l’habitat et de ses évolutions en France, à la question de l’habitabilité et de ses représentations à l’heure de l’anthropocène, en passant par les correspondances incarnées et fécondes entre anthropologie, art et histoire de l’art, ces contributions nous permettent d’explorer la manière dont s’entrelacent les mises en forme multiples de nos existences et de nos voisinages.

Contributions membres UMR AUSser

Entretien avec Monique Eleb (membre associée ACS/AUSser), par Estelle Thibault (membre IPRAUS/AUSser) : “Ecrire une histoire de l’architecture de la vie privée”, p. 111-130

Jean-Philippe Garric (membre associé IPRAUS/AUSser) : “Imaginer la maison méditerranéenne en France à la période contemporaine”, p. 185-204

Les contributions

Tiphaine Abenia, Gil Bartholeyns, Bruce Bégout, Raphaële Bertho, Manuel Charpy, Mathilde Chénin, Christopher Dell, Jean-Paul Demoule, Martin Devecka, Pierre-Olivier Dittmar, Matthieu Duperrex, Monique Eleb, Daniel Estevez, Margaret Freeman, Jean-Philippe Garric, Pascal Griener, Rémi Hadad, Émilie Hammen, Marion Howa, Andrew Hui, Tim Ingold, Sophie Krier, Bruno Latour, Paul Landauer, Alysée Le Druillenec, Fanny Léglise, Denis Martouzet, Magali Nachtergael, Todd P. Olson, Anne Perrin Khelissa, Alain Schnapp, Susan Stewart, Estelle Thibault et Stéphanie Wyler.

Pascal Fort

More Posts - Website